Journée de réflexion sur l'écofiscalité

Le comité Environnement et développement durable FTQ vous convie à cet événement qui aura lieu :

Lundi 5 juin 2017, 10 h à 17 h
Salle Marie-Pinsonneault, 2e étage de la tour FTQ
565, boulevard Crémazie Est, Montréal (QC)  H2M 2W3

 

Télécharger l’invitation – version imprimable
Télécharger le projet de programme (mise à jour: 10 mai 2017)
Télécharger le document d’appui « Regard syndical sur l’écofiscalité: emplois, environnement et justice sociale »

Comment se positionner comme mouvement syndical?

Lors de son 31e Congrès (2016), la FTQ a adopté une importante déclaration de politique sur les changements climatiques. Plusieurs enjeux confronteront le mouvement syndical dans un avenir très rapproché. C’est dans ce contexte que la FTQ vous convie à une journée de réflexion sur l’écofiscalité.

De plus en plus, les gouvernements se questionnent sur la pertinence d’instaurer des mesures d’écofiscalité, par exemple des péages routiers, des taxes supplémentaires pour les véhicules énergivores ou de nouvelles hausses de taxe sur l’essence. Or, ces mesures entrent parfois en opposition avec les principes d’une fiscalité progressive. Peut-on imaginer une écofiscalité qui correspond à nos valeurs syndicales?

En matière de changements climatiques, les stratégies gouvernementales reposent essentiellement sur la tarification du carbone qui laisse une grande place aux forces du marché pour effectuer la transition vers des énergies propres.

De plus, la FTQ a adopté une résolution au 31e Congrès qui demande à la centrale et à ses affiliés d’encourager « dans le cadre des accords commerciaux internationaux la prise en compte des niveaux d’émissions de GES dans l’établissement des tarifs douaniers ». Cela n’est pas sans soulever des questions importantes, notamment par rapport aux positions de la centrale en matière de commerce international.