Vote d'allégeance syndicale dans l'industrie du bâtiment : Le Conseil conjoint de la construction (FTQ) sort grand gagnant

Montréal, le 12 juin 2003 – Le Conseil conjoint de la construction (FTQ) est le grand gagnant du vote d’allégeance syndicale qui vient de se tenir dans l’industrie du bâtiment au Québec, annonce M. Jean Lavallée, vice-président de la FTQ et président du Conseil conjoint.

Le dévoilement des résultats ce matin, par la Commission de la construction du Québec, indique que le Conseil conjoint représente maintenant 71,8 % des salariés du bâtiment, soit près de 67 000 travailleurs sur les quelque 93 000 qui avaient le droit de vote cette année. C’est un gain de 1,1 % des voix et de 1 088 membres pour la FTQ. Le Conseil conjoint est majoritaire dans les 33 métiers, spécialités et occupations de l’industrie du bâtiment. Il est également majoritaire dans toutes les régions.

Le vote, qui a lieu tous les trois ans, s’est tenu les 5, 6 et 7 juin. Il permet aux salariés qui le désirent de changer démocratiquement de syndicat.

Recul de la CSD et de la CSN

Les gains de la FTQ se sont faits aux dépens des deux autres centrales, la CSD qui baisse de 14 % à 13,8 %, et la CSN, en troisième position, qui perd 1,2 point en passant de 11,8 % à 10,6 %. Une petite organisation, le Syndicat de la construction du Québec, est en hausse de 3,4 % à 3,6 % .

« La CSN, qui a fait contre nous une campagne de salissage très médiatique, est en train de disparaître tranquillement de l’industrie de la construction où elle ne fait que reculer depuis plusieurs années », déclare M. Jocelyn Dupuis, directeur général du Conseil conjoint.

Début des négociations en octobre

L’organisation syndicale qui représente plus de la moitié des salariés peut négocier seule les contrats de travail. Les négociations vont d’ailleurs s’amorcer dès octobre prochain en vue de renouveler les contrats qui expirent le 30 avril 2004 dans les quatre grands secteurs de la construction : résidentiel; industriel; commercial et institutionnel; routes et grands travaux.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • Conseil conjoint de la construction (FTQ)
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca