« Une vision et un modèle de développement synonymes de progrès. Bravo! » Michel Arsenault, président de la FTQ

Politique industrielle

Montréal, 11 octobre 2013 – La Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec salue la politique industrielle présentée par la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb.

« Je souhaite vivement que cette politique soit mise en œuvre, cela fait déjà beaucoup trop longtemps que le secteur manufacturier souffre de désinvestissement, mettant sur le pavé des milliers de travailleurs et de travailleuses. En plus, la politique économique va dans un sens maintenant incontournable, celui d’une économie durable et productrice de richesses bien réelles. La financiarisation à outrance de l’économie est un échec : les réinvestissements massifs dans la spéculation financière plutôt que dans l’économie réelle nous ont montré, en 2008 et 2009, que cela menait tout droit à la crise.

« Vraiment, je ne peux qu’applaudir à cette politique et je dis bravo à ses trois mots clés : la modernisation des entreprises, l’émergence de nouveaux fleurons et l’innovation, de la conception à la commercialisation. Il en va de l’avenir du Québec. Par ailleurs, la FTQ est fière de répondre positivement à l’invitation de la ministre Zakaïb de faire partie du comité consultatif des partenaires de l’industrie, afin d’être mieux à l’écoute des préoccupations de l’ensemble des acteurs ».

Rappelons par ailleurs que le 7 octobre dernier, au moment où la première ministre Marois annonçait la politique économique plus globale, la FTQ réitérait sa volonté de voir l’objectif du retour à l’équilibre budgétaire reporté, donnant ainsi une chance de réussite supplémentaire aux projets du gouvernement.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.