SCEP et FNFTU : importante fusion syndicale dans l'industrie du bois

Montréal, le 22 octobre 2004 — Deux syndicats affiliés à la FTQ viennent de compléter une importante fusion dans l’industrie du bois au Québec, annonce M. René Roy, secrétaire général de la centrale. La Fraternité nationale des forestiers et travailleurs d’usines (FNFTU, section locale 299), qui compte près de 4 500 membres, joint ainsi les rangs du Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP), qui comptera désormais plus de 55 000 membres au Québec.

La Fraternité est présente notamment dans les industries suivantes : scieries, meuble, portes et fenêtres, armoires de cuisine, maisons pré-usinées, travailleurs forestiers, etc. Elle représente les syndiqués d’entreprises comme Bestar et Tafisa, Bocenor, Uniboard, Les Produits forestiers Domtar, Les Industries de la Rive-Sud, Meubles Caron, Cèdrico, Le Groupe GDS, Gérard Crète et Premier Tech.

«Cette fusion de deux syndicats oeuvrant dans le même secteur ne peut que renforcer le pouvoir de négociation de nos membres face aux employeurs», déclare M. Clément L’Heureux, vice-président de la FTQ et vice-président exécutif du SCEP au Québec. «Nous sommes particulièrement heureux de nous retrouver avec le SCEP, le plus grand syndicat dans l’industrie du bois au Québec et au Canada», ajoute M. Gaston Boudreau, nouveau vice-président directeur du SCEP.

«La FTQ, de façon générale, encourage les fusions qui accroissent la force syndicale et qui permettent ainsi à nos membres d’être en meilleure position d’améliorer leurs conditions de travail et de salaire», conclut M. René Roy.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca