Salaire minimum : La FTQ réclame une hausse de 7 $ à 7,30 $ l'heure

Le 7 février 2002 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) demande au gouvernement du Québec de hausser le salaire minimum de 30 cents l’heure, soit de 7 $ à 7,30 $ l’heure, annonce M. René Roy, secrétaire général de la centrale. La dernière hausse, limitée à un mince 10 cents l’heure, remonte à plus d’un an, au 1er février 2001.

« Nous réclamons une hausse minimale pour tenir compte de l’augmentation du coût de la vie et pour maintenir le pouvoir d’achat, dit M. Roy. Les groupes de défense des personnes au salaire minimum, avec l’appui de la FTQ, souhaitent idéalement 8,50 $ l’heure, ce qui correspondrait au seuil de faible revenu défini par Statistique Canada. En Colombie-Britannique, le salaire minimum a été haussé à 8 $ l’heure en novembre. »

M. Roy souligne que sur les quelque 225 000 personnes rémunérées au salaire minimum au Québec, soit environ 6,5 % de la main-d’œuvre, les deux tiers sont des femmes.

Le secrétaire général de la FTQ conclut : « Le principal objectif d’une loi sur le salaire minimum, c’est d’améliorer les conditions de vie des gens à faible revenu et, par ricochet, de lutter contre la pauvreté. Le gouvernement du Québec, qui se targue d’être social-démocrate, a là une belle occasion de montrer qu’il est prêt à prendre tous les moyens pour s’attaquer au problème de la pauvreté. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca