Réaction de la FTQ au budget Marois : « Un effort appréciable pour soutenir l'économie et l'emploi »

Montréal, 1er novembre 2001 - À la suite du dépôt du budget Marois, le président de la FTQ, M. Henri Massé, et le secrétaire général, M. René Roy, ont émis la déclaration suivante :

« Le budget présenté aujourd’hui est convenable. Il s’agit là d’un effort appréciable pour soutenir l’économie et l’emploi en cette période de ralentissement, grâce en particulier à l’action du secteur public par des dépenses directes et des travaux d’infrastructures. Le gouvernement du Québec fait preuve de leadership dans les circonstances et envoie un bon signal car l’économie est d’abord une question de confiance. Nous saluons l’annonce de plusieurs mesures positives : travaux publics créateurs d’emplois, construction de logements sociaux, élargissement du crédit d’impôt pour les régions-ressources, remboursement plus substantiel de la taxe de vente pour les plus démunis, indexation des prestations d’aide sociale et des tables d’impôt.

« Par ailleurs, il y a deux bémols à signaler. D’abord, le gouvernement n’a pas respecté son engagement de consacrer une réserve de 670 millions de dollars entièrement à la santé et à l’éducation, qui en ont pourtant bien besoin. C’est là une grande déception pour nous. Ensuite, le gouvernement s’est permis de faire un bien gros cadeau aux entreprises avec la réduction de la taxe sur le capital. Cette baisse aurait dû au moins s’accompagner d’une hausse de la taxe sur les profits des compagnies mais tel n’est pas le cas. Il y a là un manque d’équité par rapport aux contribuables de la classe moyenne qui, eux, ont été les plus fortement mis à contribution pour atteindre le déficit zéro. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca