Port de Montréal : La FTQ dénonce le « tissu de mensonges » de la CSN

Montréal, 27 octobre 2000 - Le président de la FTQ, M. Henri Massé, et le président canadien du Syndicat des Teamsters (FTQ), M. Robert Bouvier, ont dénoncé avec vigueur aujourd’hui le « tissu de mensonges » diffusés par la CSN dans le dossier de la grève de certains camionneurs dans le port de Montréal.

Les deux dirigeants syndicaux étaient accompagnés de plusieurs dizaines de camionneurs des compagnies Hervé Lemieux Transport, de Montréal, et Transport Transpel, de Boucherville, qui ont expliqué pourquoi ils avaient adhéré au Syndicat des Teamsters, démocratiquement et très majoritairement. « Nous n’avons pas syndiqué des scabs, comme le prétend la CSN, mais des travailleurs à l’emploi de ces compagnies depuis longtemps et qui n’avaient jamais décidé, dans leur immense majorité, d’être représentés par la CSN », dit M. Robert Bouvier. M. Bouvier rappelle que la CSN ne détient à ce jour aucune accréditation syndicale pour représenter des camionneurs dans le port de Montréal.

Les Teamsters ont déposé mercredi, au Conseil canadien des relations de travail, une requête en accréditation syndicale pour représenter les quelque 200 camionneurs de Hervé Lemieux Transport, une des plus grandes entreprises de transport de conteneurs dans le port de Montréal. Ils s’apprêtent également à déposer une requête au nom des quelque 300 camionneurs de Transpel.

Les Teamsters négocient déjà au nom de quelques milliers de camionneurs qui font du transport dans le port de Montréal. Ils représentent la très grande majorité des camionneurs syndiqués au Québec, soit près de 15 000.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://www.ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier, FTQ
  • lfournier@ftq.qc.ca