« Nous sommes très déçus de l'attitude de la ministre Stewart sur l'assurance-emploi » – René Roy, secrétaire général de la FTQ

Montréal, 25 octobre 2001 - « Nous sommes très déçus du sort réservé par la ministre Jane Stewart au rapport unanime du Comité permanent du développement des ressources humaines sur l’assurance-emploi. Nous espérions à tout le moins qu’elle tienne compte de la situation des travailleurs saisonniers, des travailleurs autonomes et d’une meilleure accessibilité en terme d’heures pour se qualifier au régime », a déclaré M. René Roy, secrétaire général de la FTQ.

« Il nous semble que la conjoncture économique actuelle, au moment où tous réclament des gouvernements un certain leadership économique, aurait dû commander un peu plus d’ouverture de la part de la ministre, surtout au vu des milliers de mises à pied annoncées depuis les événements du 11 septembre », a ajouté M. Roy.

« Encore une fois, nous nous devons de répéter que les surplus faramineux dégagés de la caisse de l’assurance-emploi (40 milliards $) appartiennent à ceux et celles qui y ont contribué, les travailleuses et les travailleurs, qui sont en droit de s’attendre à des bonifications du régime, a conclu le secrétaire général de la FTQ.

Quant aux travailleurs et travailleuses âgés, aucun programme d’aide adéquat n’est encore prévu. La FTQ ne peut pas non plus passer sous silence le non-respect des engagements électoraux de ce gouvernement. La ministre se vante de ses « pseudo-réalisations » passées mais c’est aujourd’hui que les travailleurs et les travailleuses ont besoin d’être soutenus.

Il faut se rappeler qu’un cotisant sur deux à la caisse de l’assurance-emploi ne peut se qualifier et avoir des prestations selon les critères actuels.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Cauchy
  • lcauchy@ftq.qc.ca