Menace de grève au Vieux-Port de Montréal – Près de 3 000 membres de la FTQ en grève ou en lock-out dans 14 entreprises au Québec

Montréal, le 7 mai 2003 – Une grève pourra être déclenchée légalement bientôt, le vendredi 16 mai prochain, par le personnel de la société fédérale du Vieux-Port de Montréal, membre d’un syndicat affilié à la FTQ. Ces 360 jeunes employés permanents, occasionnels et saisonniers travaillent notamment au cinéma Imax, aux visites guidées et aux écluses. Engagés dans des négociations très difficiles en vue du renouvellement de leur contrat de travail, ils sont membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC).

Au total, actuellement, près de 3 000 membres de la FTQ sont en grève ou en lock-out dans 14 entreprises et institutions au Québec, annonce le secrétaire général de la centrale, M. René Roy. Plusieurs milliers d’autres syndiqués recourent par ailleurs à divers moyens de pression, entre autres les 3 600 chauffeurs d’autobus et opérateurs de métro de la Société de transport de Montréal, les chauffeurs d’autobus de la Société de transport de Trois-Rivières, ainsi que les cols bleus et cols blancs de quelques villes.

2 000 grévistes à l’Université de Montréal

Le conflit le plus important quant au nombre de salariés impliqués est celui qui touche l’Université de Montréal, où quelque 2 000 membres du personnel de soutien sont en grève depuis le 28 février. Ils sont membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Les négociations ont repris pour tenter de régler le conflit qui porte essentiellement sur l’équité salariale.

Deux autres conflits sont en cours dans la région montréalaise : au Centre d’accès à l’information juridique du Palais de Justice de Montréal, où une douzaine de techniciens et commis ont débrayé le 20 février, et chez le fabricant de tuyaux IPEX à Saint-Laurent, où 76 membres du Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) sont en lock-out depuis le 22 avril.

Trois conflits dans la région de Québec

Dans la région de la Capitale nationale, trois conflits sont en cours. Le plus récent implique les 140 salariés du magasin Coop IGA de Sainte-Foy, membres des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), qui sont en grève depuis le 18 avril. Un autre débrayage est en cours chez le fabricant de verre plat AFG Industries, à Saint-Augustin-de-Desmaures, où 200 membres des TCA ont cessé le travail le 10 février. Enfin, une grève dure maintenant depuis un an, soit depuis le 8 mai 2002, au siège social de la Fédération des comités de parents d’élèves à Beauport; les grévistes, au nombre de 17, sont membres du Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau.

Mauricie

À Trois-Rivières, 120 membres des TUAC sont en grève depuis le 12 avril chez le fabricant de jambon Les Aliments Déliham, une filiale du Groupe Brochu.

Laurentides-Lanaudière

Des grèves sont en cours depuis le 11 mars dans les municipalités de Saint-Jean-de-Matha et de Sainte-Béatrix, où les salariés sont membres du SCFP. Par ailleurs, 18 membres des TCA ont débrayé le 1er avril au garage Denis Breton à Saint-Eustache.

Montérégie
À Varennes, une grève de 8 membres des TCA a également débuté le 1er avril au garage Accès Chevrolet Oldsmobile.

Outaouais

À Maniwaki, les soixante salariés de la scierie Lauzon ont débrayé le 17 avril. Ils sont membres de la Fraternité nationale des forestiers et travailleurs d’usines.

Un an de grève au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Un conflit dure depuis presque un an à l’usine de panneaux gaufrés de Chambord, où 166 membres du SCEP affrontent la multinationale américaine Louisiana Pacific depuis le 24 mai 2002.

Un an de lock-out en Abitibi

Enfin, le plus long conflit vécu actuellement par des membres de la FTQ a débuté il y a un peu plus d’un an à Malartic : les cinq cols blancs de la ville, membres du SCFP, sont en lock-out depuis le 29 avril 2002.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca