Manifestation des employés de Domtar

Montréal, le 21 mars 2006 – Plusieurs dizaines de travailleurs de l’usine de sciage de la compagnie Domtar de Malartic en Abitibi ont manifesté vendredi dernier dans les rues de la ville afin de dénoncer l’attitude de l’employeur. C’est que l’entreprise qui avait déjà annoncé la fermeture de l’usine pour le 31 mars prochain, a reporté au 30 avril sa décision de mettre fin aux opérations. Les travailleurs tentent depuis quelques semaines de rencontrer l’employeur, mais sans succès. Les travailleurs et leurs familles en ont assez de vivre dans l’incertitude, ils réclament des engagements clairs de la part de l’entreprise. Rappelons que la ville de Malartic est dépendante à 98 % de son industrie forestière, d’où l’importance de préserver les emplois dans ce secteur.

Par ailleurs, les travailleurs en lock-out de la compagnie Domtar à Lebel-sur-Quévillon attendent que l’entreprise dépose des offres acceptables. Les travailleurs sont en lock-out depuis novembre dernier. Depuis le début de l’année, des équipes se relaient pour manifester devant le siège social de la Domtar dans le centre ville de Montréal.