Lutte contre le saccage de l'assurance-emploi - Mobilisations sur la Côte-Nord et à Drummondville

Montréal, le 10 mars 2013. − Des opérations de visibilité contre le saccage de l’assurance-emploi se tiendront cette semaine sur la Côte-Nord et au Centre-du-Québec.

Pour ce qui est de la Haute-Côte-Nord, région comptant notamment les municipalités de Tadoussac et de Forestville, plus de 1000 panneaux seront déployés le long de la route 138, principale voie routière de la région, et ce, tout au long de la semaine.

Ces panneaux reprennent la thématique visuelle adoptée par la coalition régionale, soit le carré blanc marqué d’un rond noir et symbolisant le fameux « trou noir ». Il s’agit d’une période de quelques semaines durant laquelle les travailleuses et les travailleurs saisonniers n’auront aucun revenu, conséquence d’un des changements apportés au régime de l’assurance-emploi par les conservateurs. La Coalition québécoise appuie totalement les acteurs politiques et socioéconomiques de la région qui réclament d’une seule voix le retrait complet de la réforme, la tenue de véritables consultations publiques ainsi que des études d’impacts.

À Drummondville, le samedi 16 mars, la coalition régionale récemment formée tiendra une première opération de visibilité dans le cadre de la campagne Chez nous, c’est NON au saccage de l’assurance-emploi. Il y aura notamment piquetage et un rassemblement.

Plan d’action

Ces deux actions s’inscrivent dans le plan d’action national mis en branle par la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi. De nombreuses autres activités sont à prévoir dans toutes les régions du Québec au cours des trois prochaines semaines. La coalition tiendra un grand rassemblement à Montréal, le 4 avril, puis intensifiera considérablement la pression durant les semaines précédant la grande manifestation nationale du 4 mai prochain.

À propos

La Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi est composée de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) et du Conseil national des chômeurs (CNC).