Les négociations dans le secteur public : Une vigile devant le parlement pour dénoncer l'entêtement du gouvernement

Québec, le 8 décembre 2005. – À l’approche de la fin de la session parlementaire et face aux rumeurs d’une loi spéciale visant à imposer un contrat de travail aux 400 000 salariés du secteur public, des centaines de travailleurs et travailleuses ont décidé de tenir une vigile devant le parlement de Québec.

Ainsi, à compter du jeudi 8 décembre et jusqu’à la fermeture de la session parlementaire, les travailleurs des secteurs de la santé et de l’éducation du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), du Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES-298), du Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau-Québec (SEPB-Québec), de l’Union des employés et employées de service (UES-800), tous membres de la FTQ, vont tenir une vigile en face du parlement.

Rappelons que le gouvernement propose des hausses salariales de 8 % pour un contrat de 6 ans et 9 mois, et un gel des salaires pour les 2 premières années de la convention collective. Les travailleurs et travailleuses du secteur public réclament des augmentations de 13,5 % pour un contrat de 5 ans et demi.

Le contrat de travail des employés de l’État est échu depuis juin 2003.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Jean Laverdière
  • jlaverdiere@ftq.qc.ca