« Le Québec a tout ce qu’il faut pour accueillir les plateaux des meilleures productions cinématographiques » – Michel Arsenault, président de la FTQ

Mission de représentation de l’AIEST-FTQ en Californie

Montréal, mardi 9 novembre 2010 – Les représentants québécois des sections locales 514 et 667 de l’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (AIEST-FTQ) seront à Los Angeles, Californie, cette semaine afin d’unir leurs efforts à la délégation québécoise pour promouvoir le Québec comme centre de production cinématographique et télévisuelle auprès des studios américains de Hollywood.

Le président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), Michel Arsenault, a précisé pour sa part que « nous serons en mesure de sentir l’impact d’une telle initiative dans les prochains mois, et il est essentiel de rappeler à ces créateurs d’emploi le niveau de qualité de la main-d’œuvre québécoise de cette industrie ».

« Nous disposons de studios de qualité, d’une main-d’œuvre reconnue à travers le monde et de plateaux naturels dignes de mention. Mais si le Québec a tout ce qu’il faut, encore faut-il le faire savoir et le répéter constamment car nous ne sommes pas seuls dans l’offre de service en Amérique du Nord. C’est pourquoi je salue la démarche des représentants de l’AIEST-FTQ », a insisté le président de la FTQ.

Tout en étant conscients que la reprise économique est aux portes de nos voisins du sud, les représentants des sections locales 514, Louis Marion, et 667, Christian Lemay de l’AIEST – FTQ ont fait valoir, quant à eux, sur l’importance de prendre cette initiative afin de rappeler que le Québec fait partie maintenant des importants centres de productions nord-américains.

« Nous devons sans cesse rappeler à ces employeurs potentiels que le Québec offre une multitude de services et d’infrastructures et que le Québec possède une photogénie hors du commun. Mais avant tout, nous devons les informer qu’ils seront en mesure de retrouver une grande qualité dans la main d’œuvre chez nous. Il est important pour nous de lancer ce genre de message lors de ces voyages car les travailleuses et travailleurs de l’industrie le méritent bien », ont tenu à rappeler MM. Marion et Lemay.

« La démarche de nos affiliés de l’AIEST-FTQ va avoir des retombées non seulement sur leurs membres et leurs familles mais sur l’ensemble de l’économie québécoise », a rappelé en conclusion Michel Arsenault.

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.

– 30 –

Sources : FTQ et AIEST
Renseignements : Jean Laverdière, 514 893-7809