LE MINISTRE SAM HAMAD, LA FTQ ET LE ROSEPH DÉVOILENT UNE ENTENTE DE PLUS DE 1,7 M$

Intégration et maintien en emploi des personnes handicapées

Québec, le 29 janvier 2009 – Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Sam Hamad, le secrétaire général de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec(FTQ), M. René Roy, et la trésorière du Regroupement des organismes spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (ROSEPH), Mme Isabelle Senneville, sont heureux d’annoncer les termes d’une entente financée à hauteur de plus de 1,7 M$ qui vise l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées.

Outre l’élaboration d’outils d’information et l’organisation d’une tournée de sensibilisation dans les 17 conseils régionaux de la FTQ et dans les principaux syndicats affiliés, la FTQ, en partenariat avec le ROSEPH, mettra en place des projets-pilotes en région dans le but d’intégrer des personnes handicapées dans différents milieux de travail.

« Cette entente est un exemple concret des actions à entreprendre pour valoriser le potentiel des personnes handicapées et leur apport au monde du travail auprès des employeurs, des travailleuses et travailleurs et de leurs représentants syndicaux. C’est avec des projets mobilisateurs comme celui-ci que la Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées devient véritablement visible sur le terrain et dans les entreprises », a déclaré le ministre Hamad.

Au cours des prochaines années, les promoteurs du projet, la FTQ et le ROSEPH, mettront plusieurs moyens en œuvre de manière à :

• Soutenir les syndicats locaux dans leur rôle d’intégration des personnes handicapées dans les milieux de travail, selon le contexte et les besoins;

• Faire connaître et créer des liens et des mécanismes de collaboration avec les organismes d’insertion en emploi des personnes handicapées dans les régions;

• Rendre visibles les expériences porteuses de résultats positifs.

« Pour la FTQ, ce projet s’inscrit dans la continuité d’une pratique déjà bien ancrée dans nos valeurs et nos pratiques, mais avec une visibilité accrue qui permettra un effet multiplicateur, nous l’espérons, chez les employeurs qui se privent trop souvent d’une main-d’œuvre de grande qualité par simple manque d’information sur les ressources et les aides à l’intégration des personnes handicapées en milieu de travail », a indiqué pour sa part René Roy, secrétaire général de la FTQ.

« Ce projet commun avec la FTQ ouvre la porte à un meilleur accès des travailleuses et travailleurs handicapés à des emplois de qualité. De plus, grâce aux activités ciblées de sensibilisation, les travailleurs syndiqués, déjà en place dans les entreprises, seront mieux à même de bien accueillir et de soutenir efficacement les personnes handicapées devenues leurs nouveaux collègues », a conclu Mme Senneville.

Conclue pour une durée de trois ans, cette entente est possible grâce à une enveloppe budgétaire de 1,25 M$ provenant de la mesure Concertation pour l’emploi, volet Support à l’exécution d’Emploi-Québec, d’un montant de 225 600 dollars provenant de la FTQ et de 243 000 dollars du ROSEPH.

-30-

Renseignements : Jean Laverdière, 514 893-7809