« Le gouvernement a fait un investissement judicieux dans la santé » - Henri Massé

Montréal, le 21 février 2003 – La FTQ se réjouit du répit que permettra aux travailleurs et travailleuses du réseau de la santé et des services sociaux ainsi qu’aux bénéficiaires l’annonce faite ce matin par les ministres François Legault et Roger Bertrand d’un investissement d’un demi-milliard dans les ressources de première ligne partout au Québec.

« Le gouvernement a livré la marchandise avec les ressources dont il disposait et on ne peut qu’encourager le ministre Legault à maintenir le cap sur l’objectif annoncé de 1,8 milliard avec majoration annuelle de 5,2 % dans le réseau. Le choix d’investir dans les services de première ligne, dans le soutien à domicile et de maximiser l’accès aux services est judicieux », a réagi le président de la FTQ, M. Henri Massé, après l’annonce de l’injection de nouveaux fonds dans la santé.

« La reconnaissance de l’importance des CLSC comme ressources de première ligne et l’amélioration notable de leur accessibilité par l’allongement des heures d’ouverture va tout à fait dans le sens des revendications de la FTQ et de ses quelque 40 000 membres qui oeuvrent dans le réseau », a ajouté le président de la centrale syndicale.

« En ciblant le soutien aux personnes les plus vulnérables dans notre société, tant par le maintien à domicile que par l’amélioration des ressources d’hébergement et en faisant de la prévention une priorité , ce gouvernement est certainement sur la bonne voie mais il ne doit surtout pas s’arrêter en chemin.

« Les besoins dans le réseau demeurent toutefois criants et il va falloir y répondre avec davantage de ressources. », a conclu M. Massé.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Renseignements

  • Louis Cauchy
  • lcauchy@ftq.qc.ca