Le Fonds de solidarité FTQ a terminé sa campagne REER 2005

Jusqu’au 31 mai 2005, le Fonds de solidarité FTQ n’acceptera que les souscriptions par retenue sur le salaire, contribution négociée avec l’employeur et prélèvements bancaires automatiques.

Montréal, le lundi 28 février 2005 — Afin de respecter la limite de souscriptions de l’exercice en cours, le Fonds de solidarité FTQ, à compter d’aujourd’hui le 28 février 2005 et ce jusqu’au 31 mai prochain, n’acceptera plus les souscriptions versées par montant FORFAITAIRE. Cependant, les souscriptions forfaitaires reçues par la poste avec un cachet postal du ou précédant le 28 février seront acceptées à la condition que les chèques soient datés le ou avant le 28 février.

Cette mesure ne touche pas les actionnaires du Fonds qui souscrivent par l’un ou l’autre des trois modes d’épargne systématique, c’est-à-dire par retenue sur le salaire, contribution négociée avec l’employeur ou prélèvements bancaires automatiques. Le Fonds continue de recevoir toutes ces souscriptions, le nombre nécessaire d’actions ayant été provisionné à l’intérieur de la limite fixée.

Le président-directeur général du Fonds, M. Pierre Genest, remercie les actionnaires de leur confiance et déplore de ne pouvoir satisfaire entièrement à la demande. « Nous sommes dans l’obligation de gérer cette situation et nous avons choisi, comme nous l’avons toujours fait dans le passé, de privilégier les modes d’épargne systématique qui découlent d’ententes que nous avons conclues avec les actionnaires. »

Le Fonds limité à 700 millions $

Rappelons que plusieurs institutions qui émettent des actions bénéficiant d’un crédit d’impôt doivent respecter une limite de souscriptions. La limite du Fonds de solidarité FTQ est de 700 millions $ pour l’exercice financier se terminant le 31 mai 2005.

Aucun impact financier

Nonobstant cette restriction sur la vente des actions, le Fonds poursuit l’ensemble de ses activités normalement, aussi bien en ce qui concerne les services aux actionnaires qu’en ce qui concerne l’investissement dans les entreprises ou sur les marchés financiers. Cette restriction n’entraîne aucune incidence sur la bonne santé financière du Fonds (actifs bien diversifiés et aucune dette), ni sur son rendement (qui est tributaire de la performance des entreprises partenaires et des marchés financiers), ni sur sa capacité à investir dans les PME (près de 405 M $ investis l’an dernier et 400 millions $ prévus cette année). Le rendement du Fonds a été positif pour le semestre terminé le 30 novembre 2004. La valeur de l’action est de 21,80 $ depuis le 5 janvier dernier. Une augmentation de 1,03 $ en moins d’une année.

Le Fonds de solidarité FTQ, avec un actif net de plus de 5,5 milliards $, est un fonds d’investissement qui fait appel à l’épargne des Québécoises et des Québécois, grâce en particulier à son REER, afin de contribuer à la création et au maintien d’emplois dans les entreprises et de participer au développement économique du Québec. Le Fonds compte maintenant plus de 550 000 actionnaires et a participé, seul ou avec d’autres partenaires financiers, à la création, au maintien et au soutien de plus de 90 000 emplois.

Toute personne désirant des renseignements supplémentaires peut consulter son responsable local ou sa responsable locale dans son milieu de travail ou encore communiquer avec le service aux actionnaires au 1 800 567-3663 ou consulter notre site au www.fondsftq.com. Vous pouvez aussi vous rendre à l’un des 53 points de service du Fonds dont la liste se trouve sur ce site.