Lancement de la campagne : L’assurance-emploi, c’est pour tout le monde !

Montréal, dimanche 17 avril 2016 – Les partenaires de la Coalition des Sans-Chemise unissent leurs forces afin de sensibiliser la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’Honorable MaryAnn Mihychuk, à la nécessité de revoir le régime d’assurance-emploi pour qu’il réponde adéquatement à la réalité des travailleuses et des travailleurs qui ont perdu leur emploi. Pour ce faire, ils lancent aujourd’hui une vaste campagne de signatures de cartes postales, afin d’inviter la ministre à poursuivre dans la voie du changement.

« Nous sommes heureux de constater les nombreuses améliorations apportées à l’assurance-emploi, mais les besoins sont tellement grands que cela ne suffit pas », a d’entrée de jeu déclaré Daniel B. Lafrenière de la CSQ. « Le premier budget du gouvernement Trudeau a marqué une avancée importante pour les conditions des personnes en chômage. Si nous saluons le respect des engagements électoraux, nous les considérons comme un premier pas vers une essentielle restauration de ce programme », a renchéri François Vaudreuil de la CSD. « Le programme d’assurance-emploi a tellement été saccagé au fil des ans que les dernières annonces, bien qu’elles constituent un pas dans la bonne direction, ne sont pas suffisantes. Le gouvernement doit continuer de bonifier ce régime afin de garantir un filet de sécurité sociale universel au Canada », a expliqué Serge Cadieux de la FTQ. S’il s’agit d’un pas important afin d’améliorer le programme d’assurance-emploi, de nombreuses préoccupations restent encore en suspens. « Ce filet de sécurité demeure déficient compte tenu des compressions imposées au cours des dernières années. Le gouvernement doit s’engager à hausser davantage l’accessibilité et à établir une véritable caisse autonome d’assurance-emploi. », a mentionné Jean Lacharité de la CSN.

Les partenaires de la Coalition des Sans-Chemise demandent un programme d’assurance-emploi modernisé, sensé et équilibré, qui reflète les nouvelles réalités des travailleuses et travailleurs. Ils souhaitent interpeller le gouvernement sur plusieurs enjeux :

  • le « trou noir » (fin des prestations avant la reprise de l’emploi) qui affecte plus de 15 000 saisonniers, vivant principalement dans l’Est du Canada
  • le relèvement des prestations maladie pour les personnes aux prises avec une maladie grave
  • l’amélioration des conditions générales d’admissibilité pour les gens à temps partiel
  • s’assurer que les cotisations à l’assurance-emploi ne servent qu’à financer ce programme
  • un meilleur accès aux tribunaux administratifs.

« Partout au Québec, les travailleuses et travailleurs seront invités à signer cette carte postale, l’assurance-emploi interpelle tout spécialement les pigistes qui ne savent jamais quand arrivera le prochain contrat », a déclaré Jean-Claude Rocheleau de l’AQTIS.

Pour Pierre Céré, porte-parole du CNC, « l’assurance-emploi est un enjeu social important qui nécessite une approche collective au-delà des clivages partisans, comme nous le démontrons aujourd’hui. L’assurance-emploi, c’est pour tout le monde ! Il faut en restaurer durablement l’accès et en faire la pierre angulaire des politiques de sécurité de la main-d’œuvre ».

Profil des partenaires de la Coalition des Sans-Chemise

Les partenaires de la Coalition des Sans-Chemise regroupent les organisations suivantes : Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS), la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la Confédération des syndicats nationaux (CSN), le Conseil national des chômeurs (CNC) et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).