La mobilisation contre le saccage de l’assurance-emploi s’intensifie !

De Gatineau à Forestville

Montréal, le 24 mars 2013-De nombreuses actions se tiendront cette semaine partout au Québec afin de protester contre le saccage de l’assurance-emploi. Ces mobilisations font partie du plan de mobilisation de la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi, qui accueille par ailleurs deux nouveaux membres.

En effet l’Union des artistes (UDA) qui regroupe 11 000 acteurs, chanteurs, animateurs et danseurs ainsi que l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) représentant 30 000 techniciennes, techniciens et professionnel-les de la santé et de services sociaux ont joint la coalition au cours de la dernière semaine.

Mobilisation
Tout d’abord, le mardi 26 mars, il y aura du piquetage à Sherbrooke et à Terrebonne. Du côté de Gatineau, les militantes et les militants se réuniront dès 6 h 30 au coin des boulevards Maisonneuve et des Allumettières et prévoient y être très visibles. Il y aura point de presse vers 9 h.

Contrôles douaniers
Puis, le 28 mars, les conservateurs recevront tout un message en provenance de l’Est du Québec ! En effet, des postes de douanes symboliques seront érigés à plusieurs points stratégiques du réseau routier. Il y en aura notamment à Forestville, à La Malbaie, au Saguenay, à L’Isle-Verte et en Gaspésie. Dans quelques cas, il y aura également des marches dans les municipalités, notamment à Forestville où les participants emprunteront un « chemin de croix », jusqu’au bureau de poste.

En outre, une conférence de presse est prévue à Sainte-Agathe-des-Monts, le 28 mars. La coalition régionale présentera aux médias quelques cas concrets des conséquences qu’entraîne cette réforme improvisée et mal avisée sur la qualité de vie des familles des Laurentides.

Grande manifestation le 27 avril

Soulignons que la coalition tiendra un rassemblement de solidarité, le 4 avril, à Montréal. Celui-ci sera retransmis, en direct sur le Web et dans plusieurs régions du Québec, la population sera invitée à se joindre au mouvement en assistant au spectacle sur grand écran dans des salles régionales. La programmation complète de cette soirée sera dévoilée prochainement.

De plus, une grande manifestation nationale, le 27 avril à Montréal. De nombreuses manifestations et des actions-surprises sont à prévoir, partout au Québec, d’ici là.

Rappelons que la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi demande au gouvernement fédéral de suspendre la réforme, de réaliser des études d’impact et de les rendre publiques ainsi que de tenir des consultations publiques sur les changements qu’il souhaite apporter au régime. Reflétant un véritable consensus québécois contre la réforme, toutes les organisations qui la composent se mobilisent sur le slogan : Chez nous, c’est NON au saccage de l’assurance-emploi.


À propos de la coalition

En plus de l’APTS et de l’UDA, la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi est composée de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), de l’Union des producteurs agricoles (UPA), de Solidarité rurale du Québec, de la Coalition de l’Est, de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) et du Conseil national des chômeurs (CNC). Ensemble, ces organisations regroupent plus de 1,2 million de salarié-es, quelque 43 000 producteurs et productrices agricoles, plus de 1300 municipalités et MRC du Québec, des dizaines d’organisations de développement économique et sociocommunautaires du territoire québécois, telles que des CLD et des chambres de commerce ainsi que la plupart des groupes de défense des droits des chômeuses et des chômeurs.