La FTQ remet Pierre-Karl Péladeau à sa place

Attaques simultanées contre les fonds de travailleurs sur Canal Argent,TVA et dans le Journal de Montréal

Montréal, le 4 février 2010 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) estime totalement déplacée la série de reportages en simultanée sur Canal Argent, TVA et dans le Journal de Montréal, ces derniers jours, contre les fonds de travailleurs en général et le Fonds de solidarité de la FTQ en particulier.

Par la voix d’une lettre ouverte aux principaux quotidiens du Québec, le secrétaire général de la FTQ, René Roy, juge que le jupon dépasse lorsque les journalistes sollicitant des entrevues admettent candidement que la commande vient d’en haut. Cette attitude « en dit long sur la volonté de Pierre-Karl Péladeau d’en découdre avec des syndicats qui osent lui tenir tête », peut-on lire dans la lettre signée par M. Roy.

Le secrétaire général de la FTQ estime que « il y a lieu de s’inquiéter sur la définition de la liberté de presse, de la liberté d’expression que le président de Quebecor détourne allègrement pour justifier ses attaques vicieuses » et prévient que « s’il s’engage dans une véritable vendetta contre des institutions qui ont contribué à sauvegarder et créer près de 150 000 emplois tout en soutenant la PME là où d’autres institutions prêteuses font la sourde oreille, la pilule ne passera jamais ».

En conclusion, le dirigeant de la FTQ invite M. Péladeau à « regarder dans votre propre cour et questionnez-vous sur votre apport à la dégradation du climat des relations de travail au Québec par votre attitude intransigeante et votre propension à cadenasser tout ce qui semble déroger un tant soit peu à votre vision du monde ».

La FTQ est la plus grande organisation syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.

-30-

Source : FTQ
Renseignements : Jean Laverdière, 514 893-7809