La FTQ réfute formellement les allégations d’infiltration par le crime organisé et les Hell’s Angels

Montréal, mardi 23 novembre 2010 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) réfute formellement le contenu du témoignage, ce matin, de M. Paul Sauvé devant un comité du parlement fédéral à l’effet que la centrale serait infiltrée par le crime organisé et les Hell’s Angels.

La FTQ et ses dirigeants somment M. Sauvé de répéter ces propos publiquement en dehors de la protection du comité et se réservent la possibilité d’entreprendre toute démarche juridique le cas échéant.

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.