La FTQ inaugure ses nouveaux bureaux à Hull - Lancement d'une brochure sur l'histoire du célèbre conflit de travail à Buckingham (1906)

Hull, 29 septembre 2000 – La FTQ a inauguré aujourd’hui à Hull ses nouveaux bureaux, ainsi que ceux de son Conseil régional, de ses syndicats affiliés et de son Fonds de solidarité, en présence du président de la centrale, M. Henri Massé, et de la présidente du Conseil régional de l’Outaouais, Mme Lise Gauvreau. Ces bureaux sont situés au 259, boulevard Saint-Joseph, dans le centre-ville de Hull.

« Cet endroit est le symbole de l’enracinement dans le milieu de la FTQ, de ses nombreux syndicats, de son Conseil régional ainsi que du Fonds régional de solidarité de l’Outaouais, a déclaré M. Massé. Il fait partie d’un réseau d’immeubles syndicaux de la FTQ présent dans tous les coins du pays du Québec. »

« Le regroupement de nos syndicats et de nos organismes régionaux sous un même toit permet non seulement de partager certains services mais aussi de consolider les liens de solidarité qui nous unissent », a déclaré pour sa part Mme Lise Gauvreau, présidente du Conseil régional. La FTQ compte plus de 25 000 membres dans la région de l’Outaouais, principalement dans la fonction publique fédérale, les usines de pâtes et papiers et l’industrie du bois en général, les services publics comme Hydro-Québec, la construction, etc.

Le conflit de Buckingham

M. Massé a profité de l’occasion pour souligner la longue tradition ouvrière de la région, en présidant au lancement d’une brochure de grande qualité racontant l’histoire du célèbre conflit de travail à la compagnie MacLaren de Buckingham. Au cours de ce conflit, deux des dirigeants du syndicat, Thomas Bélanger et François Thériault, furent assassinés, le 8 octobre 1906, par des détectives privés à la solde de l’employeur. La ville fut même occupée par la milice.

La brochure a été rédigée par le représentant régional de la FTQ dans l’Outaouais, M. Gilles Paquette, à partir du livre Buckingham ville occupée de l’historien Pierre-Louis Lapointe, lui-même présent lors du lancement.

« Peu de militants et de militantes syndicaux, même en Outaouais, connaissent ce drame marquant dans l’histoire de la ville de Buckingham, qui tente depuis toujours de l’effacer de sa mémoire, a dit M. Massé. Le Conseil régional de la FTQ a décidé de lever le voile sur ces événements et de rendre hommage aux syndicalistes qui nous ont précédés et qui ont parfois donné leur vie pour améliorer celle des autres et la nôtre aussi. »

Un projet de monument

Dans les bureaux de la FTQ à Hull, une salle a été nommée Bélanger-Thériault en l’honneur des deux syndicalistes assassinés. On peut y voir une exposition permanente de photos sur le célèbre conflit. Le Conseil régional FTQ de l’Outaouais a aussi comme projet d’élever un monument à Buckingham, pour le centenaire des événements, en souvenir de ces deux héros et martyrs de la classe ouvrière.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://www.ftq.qc.ca

Renseignements

  • Gilles Paquette, FTQ-Outaouais
  • gilles.paquette.ftq@sympatico.ca