La FTQ est en deuil à la suite du décès subit de Marie-Josée Lemieux, présidente des TUAC-503

Montréal, le 21 mars 2005 – La FTQ est en deuil à la suite du décès subit, à l’âge de 40 ans, d’une syndicaliste exceptionnelle, madame Marie-Josée Lemieux, présidente de la section locale 503 des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC-FTQ), qui s’est illustrée notamment dans la bataille syndicale au Wal-Mart de Jonquière. Madame Lemieux est décédée hier (dimanche le 20 mars) d’une crise cardiaque.

« Sa mort est une perte inestimable pour les TUAC, la FTQ et tout le mouvement syndical », déclare M. René Roy, secrétaire général de la FTQ. C’était une militante fervente, dévouée, qui ne comptait pas son temps et ses efforts au service des membres qu’elle représentait. Elle est morte à l’ouvrage en y laissant son cœur. »

Marie-Josée Lemieux était présidente de la section locale 503 depuis quatre ans, après en avoir été la secrétaire trésorière et, auparavant, conseillère syndicale. Elle était au service du syndicat, qui a son siège social à Québec, depuis plus de quinze ans.

La section locale 503 des TUAC-FTQ est le plus important syndicat de l’alimentation et du commerce dans l’Est du Québec, avec près de 10 000 membres. Quant aux TUAC, ils comptent près de 50 000 membres québécois. La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca