La FTQ dénonce la flambée du carburant qui « égorge » les camionneurs indépendants

Montréal, 27 janvier 2000 - Le président de la FTQ, M. Henri Massé, a dénoncé vigoureusement aujourd’hui la dernière flambée du prix du carburant qui « égorge » les 12 000 camionneurs indépendants au Québec, dont la moitié sont membres de la centrale. « À l’heure où certains parlent déjà de la reprise des barrages routiers, la FTQ demande au gouvernement du Québec d’intervenir de toute urgence pour contenir ces hausses de carburant », a dit M. Massé.

Le prix de l’essence diesel a grimpé de neuf cents en six jours et de 25 cents depuis six mois. « Cela ne peut qu’acculer plusieurs camionneurs indépendants à la faillite », dit M. Massé.

La FTQ représente quelque 6 000 camionneurs indépendants par l’entremise de l’Association professionnelle des chauffeurs de camion et la Coopérative des camionneurs, toutes deux associées au Syndicat des Métallos (FTQ).

Le directeur adjoint des Métallos, M. André Tremblay, indique que seule une législation particulière de Québec, permettant aux camionneurs de se regrouper dans une association professionnelle de leur choix, permettra à ceux-ci de se défendre contre de telles hausses de carburant, en négociant dans leur contrat de travail une clause type anti-inflation.

M. Tremblay conclut : « Nous espérons que le rapport du Forum sur le camionnage mis sur pied par le ministre Chevrette, qui sera déposé lundi, proposera à Québec de légiférer dans ce sens. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://www.ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca