La FTQ accorde son appui au journaliste Normand Lester de Radio-Canada

Montréal, le 21 novembre 2001 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a tenu aujourd’hui à accorder son appui au journaliste Normand Lester, suspendu de ses fonctions à la télévision de Radio-Canada pour avoir publié un ouvrage intitulé Le Livre noir du Canada anglais.

Pour le président de la FTQ, M. Henri Massé, « la suspension de M. Lester, un journaliste de grande réputation, s’apparente à un cas flagrant de censure. M. Lester n’a fait que son travail de journaliste d’enquête en publiant cet ouvrage factuel, qui donne l’envers de la médaille à la suite de l’histoire rose du Canada présentée dans les Minutes du Patrimoine diffusées à la télévision de Radio-Canada. La direction de la société d’État doit réintégrer M. Lester dans ses fonctions le plus rapidement possible si elle ne veut pas être accusée de bâillonner l’information ».

La FTQ représente notamment les journalistes du réseau TVA, des quotidiens Le Journal de Québec et La Tribune de Sherbrooke, de CKAC Radiomédia, de CFCF-CTV et de plusieurs autres stations de radio et de télévision. La centrale représente au total quelques milliers de salariés dans toutes les grandes entreprises de presse, tant écrite qu’audiovisuelle, par l’entremise de trois syndicats : le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) ainsi que le Syndicat des communications graphiques (SCG).

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca