« Ils pourront désormais se donner des outils pour se faire respecter » – Michel Arsenault, président de la FTQ

Victoire majeure pour les travailleurs agricoles du Québec

Montréal, mardi 20 avril 2010 – C’est par une décision étoffée de 85 pages que la Commission des relations du travail (CRT) accorde l’accréditation syndicale réclamée depuis plus de 20 mois par les travailleurs agricoles de la ferme L’Écuyer & Locas de la région de Mirabel, dont une partie de ceux-ci sont des travailleurs mexicains.

Cette décision vient corriger une anomalie du Code du travail empêchant la syndicalisation des travailleurs agricoles s’ils ne sont pas ordinairement et continuellement au nombre de trois à l’emploi de l’entreprise agricole.

« Grâce à l’engagement des TUAC, cette première victoire est majeure pour des milliers de travailleurs agricoles, québécois ou migrants, qui pourront désormais se donner collectivement des outils pour se faire respecter et travailler, sinon carrément vivre, dans des conditions décentes », ont fait valoir Michel Arsenault et Louis Bolduc, respectivement président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et directeur québécois des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC-FTQ).

« Il n’est pas normal, dans une société avancée comme la nôtre, que des groupes de travailleurs soient privés d’un droit fondamental comme celui d’association, à plus forte raison lorsque leurs conditions de travail sont parmi les plus astreignantes », ont conclu MM. Arsenault et Bolduc.

Rappelons que les TUAC sont engagés depuis le début des années 1990 dans la défense des intérêts des travailleurs agricoles partout au Canada.

La décision de la CRT rendue le 16 avril 2010 par le commissaire Robert Côté, également vice-président de la CRT, porte la référence 2010 QCCRT 0191.

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.

– 30 –

Source : FTQ
Renseignements : Jean Laverdière, 514 893-7809