Guerre en Irak : La FTQ invite ses membres à manifester de nouveau le samedi 22 mars – La centrale salue la position du gouvernement canadien

Montréal, le 20 mars 2003 – Le président et le secrétaire général de la FTQ, MM. Henri Massé et René Roy, ont lancé un appel pressant aux membres de la centrale, ainsi qu’à tous les opposants à la guerre, pour qu’ils participent en grand nombre, le samedi 22 mars, aux manifestations qui se tiendront à Montréal et dans d’autres villes du Québec.

La FTQ exprime sa désapprobation la plus ferme à l’égard de l’engagement unilatéral dans la guerre de l’administration Bush, sans l’accord des Nations unies. Elle salue par ailleurs la décision courageuse du gouvernement fédéral de ne pas entraîner le Canada dans une participation à cette guerre.

Le départ de la manifestation à Montréal est prévu pour 13 h à la Place Dorchester (Carré Dominion). La FTQ invite aussi ses membres à participer aux vigiles pour la paix qui se tiennent tous les jours devant le Complexe Guy-Favreau à Montréal, à midi et à 17 h.

Organisée par le collectif Échec à la guerre, cette nouvelle manifestation s’inscrit encore une fois dans une large mobilisation concertée à l’échelle internationale, alors que des manifestations pour la paix auront lieu partout en Amérique du Nord et dans le monde.

Saddam Hussein est un tyran

La FTQ réaffirme sa position déjà énoncée à plusieurs reprises sur la crise irakienne et qui est celle de la Confédération internationale des syndicats libres (CISL), la grande centrale mondiale dont M. Massé est membre du conseil exécutif et qui regroupe 158 millions de membres dans 150 pays.

« Saddam Hussein est un tyran qu’il faut absolument désarmer, dit M. Massé, et c’est aux Nations unies d’agir en ce sens, par tous les moyens diplomatiques et pacifiques. Nous avons donc demandé qu’on laisse plus de temps aux inspecteurs en désarmement des Nations unies pour qu’ils fassent leur travail. Nous allons soutenir toutes les initiatives qui seront prises en faveur de la paix et d’un retour au respect du droit international. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca