Grève depuis ce matin à La Flèche de Fer à Québec – Dix conflits de travail en cours impliquent des syndicats FTQ

Québec, le 16 avril 2004 – Un piquet de grève a été dressé ce matin devant l’atelier de peinture industrielle La Flèche de Fer, à Québec, un centre de travail adapté qui emploie une quarantaine de salariés. Les principaux points en litige sont les salaires et les assurances collectives. Les grévistes gagnent en moyenne 7,94 $ l’heure. Leur contrat de travail est échu depuis le 31 mai 2003. Ils sont membres du Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB-FTQ).

Une autre grève a aussi été déclenchée à Québec cette semaine (mardi le 13 avril), au Centre Montserrat, une résidence pour personnes âgées. Les grévistes, au nombre d’une trentaine, sont membres de l’Alliance de la fonction publique.

Au total, dix grèves et lock-out, impliquant quelque 250 membres de syndicats affiliés à la FTQ, sont actuellement en cours au Québec.

Votes de grève

Plusieurs autres groupes de syndiqués ont par ailleurs voté en faveur de la grève si les négociations n’aboutissent pas rapidement. C’est le cas, entre autres, des 300 salariés de l’entrepôt du marchand de meubles et d’électroménagers Brault & Martineau à Montréal, des 370 croupiers du Casino du Lac-Leamy à Gatineau, des 1900 métallos de la compagnie minière IOC à Sept-Îles et Labrador City, ainsi que de plusieurs groupes de fonctionnaires fédéraux.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • ftq
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca