ÉQUITE SALARIALE - Les membres de l'intersyndicale déposent une pétition de 134 213 signatures

(Québec, le 26 février 2003) – Au nom de l’intersyndicale en équité salariale, M. Louis Roy, 1er vice-président de la CSN, Mme Louise Chabot, vice-présidente de la CSQ, M. René Roy, secrétaire général de la FTQ, Mme Michèle Boisclair, vice-présidente de la FIIQ et Mme Lise Dionne, secrétaire générale du SFPQ, ont déposé, ce midi, une pétition de 134 213 signatures auprès de trois députés de l’Assemblée nationale, soit M. François Gaudreau, député de Vimont (ADQ), M. André Tranchemontagne, député de Mont-Royal (PLQ) et M. Matthias Rioux, député de Matane (PQ). Par cette pétition les travailleuses et travailleurs du secteur public québécois veulent signifier aux élus de l’Assemblée nationale que les femmes du secteur public québécois attendent depuis trop longtemps que l’équité salariale soit réalisée.

Au moment de remettre la pétition, les porte-parole de l’intersyndicale ont rappelé que le gouvernement doit agir avec diligence dans le déroulement des travaux actuellement en cours afin que soit reconnue la juste valeur des emplois à prédominance féminine des personnes salariées des réseaux de la santé et des services sociaux, de l’éducation, de la fonction publique, des sociétés d’état et des organismes gouvernementaux.

Les porte-parole de l’intersyndicale ont profité de leur passage devant le Parlement pour dévoiler les résultats des visites effectuées auprès de l’ensemble des députés de l’Assemblée nationale au cours du mois de février. L’intersyndicale se dit satisfaite de l’écoute et de l’intérêt manifestés par la majorité des députés visités. À ce jour 49 d’entre eux ont signifié, par écrit, leur appui aux travaux actuellement en cours entre le Conseil du trésor et les cinq organisations membres de l’intersyndicale.

Piquetage symbolique

Ailleurs au Québec, les membres de l’intersyndicale ont profité de la journée du 26 février pour tenir des activités de piquetage symbolique aux portes des établissements où ils travaillent. Avec leurs pancartes aux couleurs de l’équité salariale, les travailleuses et les travailleurs du secteur public souhaitent démontrer leur détermination et leur volonté de mener cette lutte jusqu’au bout. C’est d’ailleurs dans le même esprit que l’intersyndicale tiendra une grande manifestation, devant l’Assemblée nationale, le 15 mars prochain.

Ces actions s’inscrivent dans le cadre d’un plan d’action adopté lors d’une rencontre spéciale, tenue le 13 janvier dernier, qui a réuni plus d’une centaine de militantes et de militants de chacune des cinq organisations qui composent l’intersyndicale. Rappelons que l’intersyndicale représente plus de 300 000 membres répartis dans des centaines de lieux de travail.

Source

  • CSN-FTQ-CSQ-FIIQ-SFPQ

Renseignements

  • Louis Cauchy
  • lcauchy@ftq.qc.ca