Élections fédérales : Réaction de la FTQ

Montréal, 27 novembre 2000 - Le président de la FTQ, M. Henri Massé, et le secrétaire général, M. René Roy, ont émis ce soir la déclaration suivante sur les élections fédérales :

« À la suite de ces élections, nous espérons que le prochain gouvernement Chrétien travaillera à régler rapidement des dossiers prioritaires pour nous. Le premier de ces dossiers est la réforme en profondeur du régime de l’assurance-emploi, qui est actuellement un vrai désastre. M. Chrétien a eu beau s’excuser à ce sujet, il doit maintenant corriger ses erreurs. Son ministre Alfonso Gagliano a pris des engagements fermes à l’égard de nos syndicats de la construction. Ottawa doit donc légiférer de toute urgence pour mettre en place un nouveau régime plus équitable pour les sans-emploi.

« Le prochain gouvernement libéral doit aussi faire preuve de beaucoup moins d’arrogance à l’égard du Québec. Il doit régler, de concert avec le gouvernement québécois, des dossiers majeurs comme la mise sur pied d’un régime d’assurance parentale, la relance des travaux d’infrastructures et l’avenir de l’usine GM à Boisbriand.

« Nous tenons par ailleurs à saluer les résultats obtenus par le Bloc québécois, qui prouvent clairement que la question nationale au Québec est loin d’être réglée. En plus de défendre les intérêts du Québec à Ottawa, le Bloc continuera d’être une voix social-démocrate au Parlement, aux côtés du NPD. Il sera avec nous pour défendre les droits des travailleurs et travailleuses, en particulier dans le dossier de l’assurance-emploi. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://www.ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca