Deux syndicats FTQ joignent leurs forces pour mieux représenter les travailleurs et les travailleuses

Montréal, le 18 novembre 2009 – Lors de l’assemblée générale de l’Union des Travailleurs et Travailleuses Industriels et de Service (UTIS, Workers United), anciennement Conseil du Québec (UNITE HERE), les délégués ont voté à l’unanimité pour une entente de service en vue d’une intégration et d’une fusion avec l’Union des employés et employées de service, section locale 800 (UES-800), qui sera complétée en mars 2011. Pour sa part, le Conseil général de l’UES-800 a aussi adopté une résolution à cet effet lors de sa réunion de septembre dernier.

Pour la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), ce regroupement ne pourra qu’être bénéfique pour l’ensemble des membres. « Il faut saluer la sagesse des leaders et des délégués qui ont choisi d’unir leurs forces afin de mieux défendre les intérêts des travailleurs et des travailleuses », a déclaré le président de la FTQ, Michel Arsenault.

Lina Aristeo, directrice de l’UTIS, se dit très satisfaite du résultat. « Nous sommes confiants que nos membres vont bénéficier de cette entente. L’industrie manufacturière, d’où proviennent nos membres, a été malmenée depuis un certain temps et ils en ont beaucoup souffert. » L’UTIS et l’UES-800 sont toutes les deux affiliées au Service Employees International Union (SEIU). « Il était donc normal que nous entreprenions des démarches semblables au niveau provincial », a ajouté Mme Aristeo.

Pour sa part, Raymond Larcher, président de l’UES-800, a déclaré : « Nous sommes heureux d’accueillir les membres de l’UTIS dans la famille de l’UES-800. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour toutes les parties. Dans le contexte économique actuel, il devient encore plus important d’unir nos forces pour représenter les intérêts de nos membres. »

Les deux syndicats affiliés à la FTQ comptent 20 000 membres dans leurs rangs. L’UES-800 regroupe 16 000 membres provenant de l’entretien ménager, du soutien scolaire, du secteur industriel et du secteur des commerces et institutions financières alors que l’UTIS représente 4 000 membres dans les industries du vêtement, textile, dans les secteurs manufacturier, centre de distribution, hôtellerie, etc.

L’UTIS fait partie de la division WORKERS UNITED de SEIU; cette division représente plus de 150 000 membres au Canada et aux États-Unis. Le SEIU regroupe plus de 100 000 membres à travers le Canada. Il est le plus grand syndicat en Amérique du Nord avec plus de 2 000 000 de membres.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de un demi-million de membres.

– 30 –

Sources : FTQ – UTIS et UES-800
Renseignements :
– Thao Dao, 514 844-8644 poste 242, cell. : 514 887-3463
– Jean Laverdière, FTQ, 514 893-7809