Comité Jeunes FTQ: Minimum 15$ par heure

Montréal, le 15 avril 2016. – Le comité des jeunes de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) participe aujourd’hui à une journée pancanadienne d’action en faveur d’un salaire minimum à 15$ par heure travaillée. Les jeunes militants syndicaux feront la promotion d’un salaire minimum à 15$ par heure dans plusieurs lieux publics de Montréal au cours de cette journée de mobilisation. Ils et elles iront à la rencontre de travailleurs et travailleuses non syndiqués gagnant moins de 15$ par heure dans le but de les inciter à joindre le mouvement. Le 15 du mois à été choisi comme symbole par le mouvement qui est en train de prendre forme dans plusieurs provinces canadiennes.

Simultanément, le Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES, affilié à la FTQ) organise des manifestations en faveur du respect d’un salaire minimum à 15$ par heure dans une cinquantaine de résidences pour personnes âgées. Celles-ci emploient près de 4000 personnes à des taux horaires qui ne permettent pas une vie décente aux familles de ces travailleuses et travailleurs.

Une hausse importante du salaire minimum bénéficierait à près d’un tiers de la population active au Québec.

Le président du comité, Maxime Sabourin, travailleur dans un entrepôt et membre du syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) affilié à la FTQ, est disponible pour des entrevues.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

– 30 –
Source : FTQ
Renseignements : Isabelle Gareau, 514 953-0142