Comité d’accueil du Front commun pour le ministre Gaétan Barrette

Photo : Patrick Rondeau

Montréal, le 23 octobre 2015. – À la veille du déclenchement de grèves tournantes dans l’ensemble des régions du Québec la semaine prochaine, des membres du Front commun manifestent présentement à Laval alors que le ministre Gaétan Barrette est de passage dans la région.

« Après des dizaines de rencontres à chacune des tables de négociation, le gouvernement n’a pas encore démontré la moindre ouverture à revoir ses offres arrogantes, insultantes et méprisantes, explique la présidente du Conseil central du Montréal métropolitain – CSN, Dominique Daigneault. En attaquant les conditions de travail des salariés du secteur public, le gouvernement contribue malheureusement à la perte d’expertise dans nos réseaux publics et met en péril l’accessibilité à ces services pour l’ensemble de la population. »

« Le gouvernement Couillard menace de doubler le retard de rémunération des salariés des services publics, de précipiter les départs à la retraite et d’appauvrir les femmes, qui occupent 75 % des postes dans le secteur public, rappelle le représentant du Conseil régional FTQ Montréal métropolitain, Patrick Rondeau. Nous sommes ici aujourd’hui pour rappeler au ministre Barrette que ces offres sont inacceptables et menacent les services à la population. »

Pour les représentants du SISP, Isabelle Dumaine (CSQ), Jean-François Sylvestre (SFPQ) et Sylvie Godin (APTS), les actions de perturbations socio-économiques qui se sont déroulées dans plusieurs régions au cours des derniers jours s’inscrivaient dans un plan d’action visant à utiliser tous les moyens avant de recourir au droit de grève des employés de la santé et des services sociaux, de l’éducation et de la fonction publique. « Nous avons tenté de faire entendre raison au gouvernement par tous les moyens de pression possibles et nous avons fait preuve de créativité. Mais devant l’inflexibilité du gouvernement, la grève demeure le dernier moyen à notre disposition afin de préserver l’accès à des services de qualité pour la population. »

À propos

Le Front commun regroupe le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP, formé de la CSQ, du SFPQ et de l’APTS), la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ). Ensemble, ces organisations représentent plus de 400 000 travailleuses et travailleurs des réseaux de la santé et des services sociaux, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la fonction publique du Québec. Les conventions collectives du secteur public sont échues depuis le 31 mars 2015.