Collaboration Santé Internationale (CSI) expédie un conteneur d’équipements spécialisés et de matériel médical d’une valeur de 400 000 $ au Guatemala

Québec, le mercredi 3 octobre 2007 – Une entente de partenariat entre Collaboration Santé Internationale (CSI), le ministère des Relations internationales, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Syndicat des Métallos permettra le développement d’une unité de cardiologie à l’hôpital universitaire San Juan de Dios au Guatemala.

Lors d’une conférence de presse tenue dans les locaux de CSI, en présence du Consul général du Guatemala à Montréal, M. Carlos Emmanuel Herrera Jacquelin, Mme Pierrette Defoy Dolbec, directrice générale de cet organisme, a annoncé que Collaboration Santé Internationale enverra au Guatemala, d’ici une semaine, un conteneur renfermant du matériel et des équipements spécialisés en cardiologie pour une valeur estimée à 400 000 $. Rappelons que la mission de CSI consiste à appuyer des organisations oeuvrant dans les pays en développement dans la réalisation de leurs projets de développement durable dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Depuis ses débuts, CSI a expédié, dans 90 pays en développement, 1 227 conteneurs de médicaments, équipements, fournitures médicales et matériel scolaire de toutes sortes, totalisant 20 389 755 kilos pour une valeur de 230 000 000 $. Au cours des trois dernières années, CSI est intervenue dans 51 pays en développement.

Une unité de cardiologie à l’hôpital San Juan de Dios au Guatemala

Le développement de l’unité de cardiologie à l’hôpital San Juan de Dios a été initié par l’entremise du Dr Raphaël Castan, cardiologue à l’hôpital Jean-Talon de Montréal, qui collabore depuis vingt ans avec CSI dans le cadre de divers projets d’appui à des institutions de santé des pays en développement. Il a notamment mis en place des unités de cardiologie dans des hôpitaux de la République dominicaine et d’Haïti de même que fourni des conseils au Dr Edgar Hernandez, boursier de l’Institut de cardiologie de Montréal, qui voulait, de retour dans son pays, installer une unité de cardiologie à l’hôpital universitaire San Juan de Dios. Cet hôpital manque actuellement d’un laboratoire d’hémodynamie, car celui qu’il a date de 1960 et est aujourd’hui inutilisable. Le Dr Castan a développé un programme d’installation de pacemakers qui fonctionne en République dominicaine, au Mexique, en Équateur et maintenant au Guatemala.

Contributions financières de la DDI, de la FTQ et du Syndicat des Métallos

Madame Pierrette Defoy Dolbec a souligné que ce projet avait pu être réalisé grâce à une contribution financière de 79 000 $ de la Direction du développement international du ministère des Relations internationales du Québec, représentée par son directeur, M. Yvan Bédard, et par une aide financière de 40 000 $ de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et du Syndicat des Métallos représentés par M. Michel Arsenault, vice-président de la FTQ et directeur québécois du Syndicat des Métallos.

« C’est la deuxième fois que la FTQ participe à un projet semblable avec le Dr Raphaël Castan et ça ne sera certainement pas la dernière. On ne supportera jamais assez des initiatives comme celles auxquelles nous convie le Dr Castan », a fait savoir Michel Arsenault.

À l’issue de la rencontre de presse, les journalistes présents ont eu l’occasion de visiter les locaux de CSI et de visualiser le contenu du conteneur, disposé sur le quai de chargement, prêt à être expédié. CSI recueille une grande quantité de ce matériel médical auprès des établissements du réseau de la santé du Québec, grâce à une entente exclusive avec le ministère de la Santé et des Services sociaux.

CSI, étant spécialisée depuis 38 ans dans la cueillette, l’achat et l’expédition de fournitures, de matériel et d’équipements médicaux destinés à des institutions de santé des pays en développement, a pu ainsi remplir le conteneur d’équipements médicaux usagés récupérés dans divers hôpitaux du Québec.

Le conteneur renferme notamment un laboratoire d’hémodynamie (cathétérisme), quatre moniteurs et une unité centrale de télémétrie, deux chariots pour soins intensifs, deux défibrillateurs, un électrocardiogramme, une centrifugeuse, un stérilisateur, ainsi qu’un échographe multifonctionnel.

Soins spécialisés en cardiologie dispensés gratuitement aux populations défavorisées

Les bénéficiaires de cette unité de cardiologie seront les populations économiquement défavorisées en provenance de l’ensemble du Guatemala qui auront été référées à l’hôpital San Juan de Dios pour recevoir gratuitement des soins spécialisés en cardiologie.

Le Guatemala a une population totale de 13 018 759 habitants et la capitale en compte 3 000 000. Bien qu’il soit le plus grand pays d’Amérique centrale tant par sa population que par son PIB, la majorité de ses habitants vivent dans des conditions extrêmement difficiles. On estime que 58 % des Guatémaltèques vivent dans la pauvreté, dont un peu plus de la moitié dans une extrême pauvreté.

En raison de la couverture restreinte des services de santé, des faibles dépenses dans le domaine (1 % du PIB), le présent projet permettra de contribuer à améliorer l’offre de services de santé à la population guatémaltèque.

– 30 –

Pour information : Louis Cauchy, FTQ 514 235-3996