Boycott des panneaux de gypse Westroc sur les chantiers de construction - La grève à Ville Sainte-Catherine dure depuis 8 mois

Montréal, 12 décembre 2000 - Plusieurs entrepreneurs en construction ont accepté de ne plus utiliser les panneaux de gypse Westroc à la suite d’une tournée des principaux chantiers effectuée par la Fraternité nationale des charpentiers-menuisiers (FTQ), annonce M. René Roy, secrétaire général de la FTQ. Parmi ces chantiers, il y a notamment celui du Cirque du Soleil dans l’Est de Montréal et plusieurs dans la Ville de Québec.

Cette tournée des chantiers, qui se poursuit, a été organisée en guise de solidarité avec les grévistes du fabricant de panneaux de gypse Westroc, dont l’usine est située à Ville Sainte-Catherine sur la rive sud de Montréal. Les 85 salariés sont en grève depuis plus de huit mois, soit depuis le 1er avril dernier. Ils sont membres du Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP), affilié à la FTQ.

De son côté, la FTQ a lancé un appel à la solidarité de ses syndicats affiliés, à la veille de la période des Fêtes, pour qu’ils soutiennent financièrement les grévistes. « L’entêtement de l’employeur pourrait forcer les syndiqués à rester dehors une bonne partie de l’hiver », dit M. Roy.

Les principaux points en litige sont les salaires, le régime de retraite et les relations de travail. Essentiellement, les grévistes veulent les mêmes conditions que leurs camarades des autres usines de Westroc au Canada.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://www.ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca