Assurance parentale : Le regroupement appuie le Québec dans ses recours légaux contre le fédéral

Montréal, le 19 décembre 2001 – Réunis aujourd’hui à Montréal, les membres du Regroupement pour un régime québécois d’assurance parentale ont décidé de donner leur appui à l’engagement de poursuites du Québec contre le gouvernement fédéral afin d’obliger ce dernier à respecter les prérogatives du gouvernement en ce domaine. Ces poursuites, qui devraient être entreprises sous peu, surviennent après de multiples tentatives pour ouvrir une négociation avec le gouvernement fédéral pour tenter d’en arriver à un règlement.

« Ce sont les droits des femmes et des familles du Québec qui sont en cause. Nous aurions souhaité que ce dossier se règle à l’amiable, mais plusieurs années de pression démontrent la fermeture et l’intransigeance du fédéral. Nous ne voulons pas non plus faire strictement les frais d’une chicane fédérale–provinciale et nous jugeons important que des groupes comme nous, provenant de la société civile, élèvent leur voix et prennent les moyens à leur disposition pour obtenir le meilleur pour les femmes et les familles, de déclarer Hélène Cornellier et Marie-Claude Raynault, porte-parole du Regroupement pour un régime québécois d’assurance parentale. Nous nous sommes interrogés longuement avant d’appuyer un tel recours, mais on ne peut pas continuellement laisser discourir le fédéral sur l’importance, par exemple, de la conciliation travail–famille et le laisser nous mettre des bâtons dans les roues quand il s’agit d’appliquer des mesures concrètes pour la réaliser », de poursuivre les porte-parole.

Outre l’appui à ces recours, le regroupement entend également poursuivre le travail de mobilisation sur cette question dans les rangs des divers organismes qui le composent. De plus, les membres du regroupement souhaitent ardemment que le gouvernement du Québec continue de sensibiliser la population sur le contenu du régime d’assurance parentale. Rappelons que le regroupement est composé de seize organisations, provenant d’associations féminines ainsi que du milieu syndical et communautaire, qui représentent près d’un million d’hommes et de femmes au Québec.

Regroupement pour un régime québécois d’assurance parentale :

– AFEAS (Association féminine d’éducation et d’action sociale);
– Au Bas de l’échelle;
– Centrale des professionnelles et professionnels de la santé (CPS);
– Centrale des syndicats démocratiques (CSD);
– Centrale des syndicats du Québec (CSQ);
– Collectif des femmes immigrantes du Québec;
– Confédération des syndicats nationaux (CSN);
– Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail;
– Fédération des associations des familles monoparentales et recomposées du Québec
(FAFMRQ);
– Fédération des femmes du Québec (FFQ);
– Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (FIIQ);
– Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ);
– Fédération des unions de familles (FUF);
– Regroupement naissance-renaissance (RNR);
– Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ);
– Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).

Source

  • Regroupement pour un régime québécois d'assurance parentale

Renseignements

  • Louis Cauchy
  • lcauchy@ftq.qc.ca