750 membres de la FTQ impliqués dans 15 grèves et lock-out – Vote de grève en cours à la papetière Abitibi Consolidated

Montréal, le 26 mai 2004 – 750 membres de syndicats affiliés à la FTQ sont actuellement impliqués dans 15 grèves et lock-out, annonce le secrétaire général de la centrale, M. René Roy. Plusieurs autres groupes de syndiqués ont aussi voté en faveur d’un débrayage au moment jugé opportun, dont les fonctionnaires fédéraux et les croupiers des casinos de Gatineau et de Pointe-au-Pic.

Par ailleurs, un important vote de grève est en cours, jusqu’au 7 juin, auprès des 4 500 syndiqués de 14 usines de la papetière Abitibi Consolidated dans l’Est du Canada, dont près de 2 000 au Québec. La compagnie a été ciblée pour négocier le contrat de travail modèle qui s’appliquera à quelque 25 000 syndiqués de l’industrie des pâtes et papiers. Les salariés sont membres du Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP-FTQ).

Nouveaux conflits dont 2 à Granby

Cinq conflits de travail ont éclaté depuis le début de mai. Le dernier en date concerne 120 salariés du fabricant de charcuteries Les Cusines gaspésiennes à Matane, en lock-out depuis le 17 mai. Ils sont membres du Syndicat des Métallos. Une grève a par ailleurs éclaté le même jour à la scierie Deniso Lebel de Notre-Dame-du-Lac, dans le Témiscouata, qui emploie 35 membres du SCEP.

Un autre lock-out a été imposé le 12 mai chez Parco-Hesse à Granby, un fabricant de remorques pour l’industrie du camionnage. Les 55 lock-outés sont membres des Travailleurs canadiens de l’auto (TCA). Toujours à Granby, une centaine de syndiqués sont en grève depuis le 7 mai chez le fabricant de meubles de cuisine Shermag. Ils sont membres des TUAC.

À Mont-Laurier, chez le fabricant de panneaux de bois Uniboard Canada, 85 membres de la Fraternité nationale des forestiers et travailleurs d’usines (FNFTU) sont en grève depuis le 5 mai. D’autres membres de la FNFTU sont également en grève : chez le fabricant de planchers en bois Groleau à Saint-Mathieu-de-Beloeil, depuis le 29 avril (90 salariés) et chez Précitech au Lac-Etchemin depuis le 20 avril (28 salariés).

Trois grèves à Québec

Trois grèves sont en cours à Québec : à l’atelier de peinture industrielle La Flèche de Fer, un centre de travail adapté qui emploie une quarantaine de personnes membres du SEPB; à l’entreprise de galvanisation Corbec (54 grévistes membres du SCEP) et à l’aéroport de Québec, où une cinquantaine de membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) ont débrayé le 9 février dernier.

D’autres grèves perdurent aux endroits suivants : le concessionnaire d’autos Fichault Pontiack Buick GM Cadillac à Châteauguay; la résidence pour personnes âgées Acmon à Chomedey de Laval; les municipalités de Saint-Jean-de-Matha et de Sainte-Béatrix dans Lanaudière et le Centre d’accès à l’information juridique de Montréal.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.

Source

  • FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca