21e assemblée des actionnaires : Rendement de 5,2 % du Fonds de solidarité FTQ pour un exercice financier de 11 mois

Montréal, le samedi 30 octobre 2004 — À la 21e assemblée générale annuelle du Fonds de solidarité FTQ, tenue aujourd’hui, le président de la FTQ et du conseil d’administration du Fonds de solidarité FTQ, monsieur Henri Massé, avait de bonnes nouvelles à communiquer aux actionnaires.

« Pour l’exercice financier de 11 mois terminé le 31 mai dernier, le Fonds de solidarité FTQ affiche un rendement de 5,2 % et un bénéfice net de 247,3 M $ ». a souligné M. Henri Massé.
« C’est toujours un plaisir pour moi d’annoncer des rendements positifs à nos actionnaires. Je tiens à les remercier de leur solidarité et du soutien qu’ils ont accordé au Fonds depuis sa création et, en particulier, au cours des dernières années. Nous avons toujours gardé le cap sur la valorisation de l’emploi, et il est clair que cela doit demeurer une priorité pour les années à venir ».

Le rendement moyen du Fonds a été de 3,9 % pour les 10 dernières années. Ces rendements n’incluent pas les crédits d’impôt de 15% offerts aux actionnaires par chaque palier de gouvernement dans le but d’encourager la création d’emplois.

Actionnariat

Le Fonds a recueilli 554,2 millions $ d’épargne au cours de son dernier exercice de 11 mois. « Nous devons ce succès en bonne partie au travail soutenu de nos quelque 2 141 responsables locales et responsables locaux dans les syndicats, une des grandes forces du Fonds », a noté M. Massé.

Au 31 mai dernier, le Fonds comptait 554 796 actionnaires et quelque 362 millions $ ont été souscrits par retenue sur le salaire ou par prélèvements bancaires automatiques au cours du dernier exercice. Ces modes d’épargne offrent d’énormes avantages sur le plan de l’accessibilité et de la souplesse.

Pour la première fois de l’histoire du Fonds de solidarité FTQ, l’avoir des actionnaires dépasse 5,2 milliards de dollars, l’actif net le plus important depuis la création du Fonds.

Le Fonds de solidarité FTQ a autorisé 33 959 demandes de rachat en vue de la retraite. De plus, 4 807 demandes ont été présentées relativement au programme d’accession à la propriété (RAP) pour l’achat d’une première maison. Finalement, 374 demandes ont été acceptées sous le critère retour aux études. Le Fonds a racheté, tous critères confondus, un montant de 188,5 millions $, pour l’exercice de 11 mois terminé le 31 mai 2004.

Investissements dans les entreprises québécoises

Au cours de l’exercice, le Fonds a investi 405 millions $ dans 63 entreprises québécoises, ce qui porte le nombre de ses entreprises partenaires à 2 148. « Le rendement de nos investissements à impact économique québécois est positif et atteint 2,7 %, a déclaré M. Pierre Genest, président-directeur général du Fonds. Cette amélioration de notre rentabilité découle principalement de trois éléments : des marchés financiers plus favorables, la meilleure performance de nos investissements privés et le contrôle très serré de nos dépenses ».

La juste valeur des investissements à impact économique québécois est maintenant de 2,6 milliards $ et le nombre d’emplois créés, maintenus ou sauvegardés est de 96 000. Fait marquant, la majorité des sommes investies en 2004, soit 211 millions $, l’ont été dans des entreprises en croissance. Les autres investissements ont été réalisés, principalement, dans des entreprises en démarrage et en consolidation. Le Fonds a donc joué un rôle prépondérant cette année dans la progression des PME québécoises. Cet enjeu faisait partie d’un plan d’action intégré qui prévoyait, notamment, un démarchage serré auprès des entreprises bien ciblées offrant un réel potentiel de développement. Le Fonds veut continuer d’intervenir sur tout le territoire québécois en développant toutes les régions.

Ainsi, les investissements réalisés ont atteint une somme de 181,4 millions pour le secteur Industries et services, de 46,9 millions pour le secteur Technologies, de 75,5 millions pour le secteur Ressources naturelles et consommation, de 39 millions pour le secteur immobilier, et de 62 millions pour le secteur Développement régional.

Le Fonds de solidarité FTQ consacre 70 % de ses investissements au secteur traditionnel, milieu où il se crée le plus grand nombre d’emplois. Le Fonds a aussi réinvesti dans des entreprises partenaires, les appuyant ainsi dans leur croissance.

« Nous allons travailler avec les entreprises bien gérées et axées sur la croissance. Le Fonds a maintenant atteint une taille qui lui permet de les accompagner dans leur développement et de soutenir les plus importantes, sans pour autant diminuer l’effort consenti aux plus petites. Nous serons toujours au rendez-vous quand des entreprises entendent profiter de l’occasion pour se développer et nous allons les appuyer. » a poursuivi M. Genest.

Formation économique

Un autre élément de la mission du Fonds est de favoriser la formation des travailleuses et des travailleurs dans le domaine de l’économie afin de leur permettre d’accroître leur influence sur le développement économique du Québec.

« C’est le volet de notre mission dont je suis le plus fier, a dit M. Henri Massé. Cette année, la Fondation de la formation économique a donné 243 cours, auxquels ont participé 2 779 personnes. Dans ce domaine, nous avons été des précurseurs et nous continuerons d’innover ».

Outil d’enrichissement

L’année 2003-2004 a été une bonne année pour le Fonds de solidarité et, il faut bien le reconnaître, il est devenu, au fil de son histoire, un outil d’enrichissement individuel et collectif simple et efficace, tant pour les travailleurs que pour les entrepreneurs québécois.

Les membres du conseil d’administration souhaitent continuer dans cette voie en 2005 et ont comme objectif de poursuivre la mission de création d’emplois de qualité tout en misant sur la croissance des PME. « Cette croissance implique que l’on mette l’accent sur la modernisation de nos infrastructures, l’innovation sur tous les plans, la formation adéquate de notre main-d’œuvre et l’intégration de nouvelles technologies aux processus de production », ont conclu messieurs Massé et Genest.

– 30 –

Faits saillants au 31 mai 2004

- Actif net : 5,2 milliards $

- Nombre d’actionnaires : 554 576

- Souscriptions (11 mois): 554,2 millions $

- Rendement du Fonds (11 mois) : 5,2 %

- Rachats (11 mois) : 188,5 millions $

- Juste valeur des investissements à impact économique québécois : 2,6 milliards $

- Investissements de l’exercice de 11 mois : 405 millions $

- Nombre d’entreprises partenaires : 2148

- Nombre d’emplois créés, maintenus ou sauvegardés : 96 000

- Bénéfice net (11 mois) :247,3 millions $

- Valeur de l’action au 5 juillet 2004 : 21,37 $

Source

  • Fonds de solidarité FTQ
  • http://ftq.qc.ca

Renseignements

  • Louis Fournier
  • lfournier@ftq.qc.ca