Wal-Mart à Jonquière : la FTQ adopte un programme de parrainage pour les membres des TUAC qui perdront leur emploi

Montréal, le 10 mars 2005 – La FTQ a demandé aujourd’hui à ses quelque 5 000 syndicats affiliés de participer massivement à un programme de parrainage pour venir en aide à tous les salariés du magasin Wal-Mart de Jonquière qui perdront leur emploi le 6 mai prochain. Ce programme de parrainage aura deux volets : une aide financière et des offres d’emplois. Une résolution à cet effet a été adoptée ce matin dans un climat de très grande solidarité par le Conseil général de la FTQ, l’instance suprême de la centrale entre les congrès, lors de sa réunion à Montréal.

« Nous n’allons pas laisser de blessés sur le champ de bataille, nous allons nous occuper de tous nos membres touchés par cette fermeture odieuse pour les soutenir financièrement et leur trouver en priorité un nouvel emploi », déclare M. Yvon Bellemare, président du Conseil québécois des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC-FTQ), le syndicat qui mène la campagne de syndicalisation chez Wal-Mart. « Le syndicat des TUAC au Canada et en Amérique du Nord sera également mis à contribution pour cette opération de parrainage », ajoute M. Louis Bolduc, adjoint au directeur canadien des TUAC et vice-président de la FTQ.