Ville de Montréal - Des syndicalistes aguerris à la tête du Syndicat des fonctionnaires

Montréal, le mercredi 13 mars 2002 – Pour relever les nombreux défis qui découlent de la réorganisation municipale, les fonctionnaires municipaux de Montréal ont opté pour la continuité et ont reconduit, à la tête de leur Syndicat, monsieur Daniel Papillon Demers et madame Monique Côté respectivement aux postes de président et de secrétaire générale. Un nouveau venu, monsieur Guy Cormier, a été élu, sans opposant, au poste de trésorier-archiviste.

Des élections ont eu lieu aux six postes de vice-présidence. C’est par une importante majorité que mesdames Lyne Desjardins et Suzie Guillemette ont été élues ainsi que messieurs Richard April, Vincent Legault, Mario Sabourin et Gaétan Scott. Ce nouvel exécutif, formé de syndicalistes aguerris issus de villes fusionnées, de l’ex-communauté urbaine de Montréal ainsi que de l’ex-ville de Montréal, aura du pain sur la planche.

C’est tout un défi que s’apprêtent à relever ces dirigeantes et dirigeants syndicaux qui débutent un mandat, d’une durée exceptionnelle de 3 ans et demi. L’harmonisation des 28 conventions collectives et contrats de travail en vigueur ainsi que la négociation de la toute première convention collective des fonctionnaires de la nouvelle ville de Montréal constituent les enjeux majeurs de ce mandat.

« Nous sommes fiers d’avoir été choisis pour représenter les membres du plus important syndicat du secteur municipal au Québec. Cette fierté vient s’ajouter à la belle solidarité bâtie au fil des ans et source de motivation pour nous qui s’apprêtons à relever les défis issus de la réforme municipale. Nous sommes d’autant plus fiers que cette solidarité démontre clairement que le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SFMM) constitue un élément incontournable dans la mise en place de la nouvelle ville de Montréal », a déclaré Daniel Papillon Dermers.

Le SFMM (SCFP – FTQ) représente les quelque 8 000 fonctionnaires municipaux qui oeuvrent dans près de 350 emplois différents tant à la nouvelle Ville de Montréal que pour les sociétés para municipales telles : la Société du Parc des Iles (SPI), la Société de développement de Montréal (SDM), la Société d’habitation de Montréal (SHDM), l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM), le Parc Six Flags Montréal, la Cité Nordelec inc., la Corporation Anjou 80 et Stationnement de Montréal.

Le SCFP, quant à lui, représente environ 70 % de tous les employés municipaux au Québec. En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs d’activité au Québec, entre autres, la santé et les services sociaux, l’éducation, les universités, les transports urbain et aérien, l’hydroélectricité, les sociétés d’État et organismes publics québécois et les communications. Comptant au total près de 100 000 membres au Québec, il est aussi le plus important syndicat affilié de la FTQ.