Vidéotron - Le prétexte de la concurrence

Vidéotron ne cesse de marteler, par la voix de ses porte-parole, que l’entreprise doit rationaliser ses activités, réduire ses frais, pour survivre à la concurrence. Elle prétend que ses employés ne sont pas conscients de la réalité de la concurrence.

Rien de plus faux!

1 – Les syndicats et les employés sont conscients, depuis plusieurs années déjà, de l’urgente nécessité de réussir le virage concurrence pour assurer l’avenir de l’entreprise et les emplois qu’elle génère. En partenariat avec l’entreprise, avant même la venue de Quebecor, les syndicats s’étaient déjà attaqué aux critères de qualité du service et des prix : ouverture du service technique 24 h/24 h, 7 jours sur 7; implantation de nouvelles technologies, formation continue, virtualité opérationnelle des centres d’appels pour améliorer la célérité du service et réduire les coûts, etc.

2 – Plus récemment, les syndicats ont fait des ouvertures importantes, notamment durant la médiation du juge Gold en juillet, au titre de l’organisation du travail, du fonctionnement des centres d’appels, de la semaine de travail, de la sous-traitance, des salaires; pour sa part, l’employeur n’a jamais bougé depuis décembre 2001.

Les salaires de la concurrence

Un autre argument en porte-à-faux de Quebecor touche les salaires payés par le principal concurrent, Bell. Mais il faut comparer des pommes avec des pommes. Ainsi, en 2001, un employé de centre d’appels chez Bell gagnait 27 % de plus que chez Vidéotron après 5 ans de service. En 2004, selon les dernières offres de Vidéotron, ce différentiel passerait à 44 % (ce qui touche plus de 750 employés chez Vidéotron).

Conseillères, centre d’appels
(plus de 750 employés)
_______2001________
Vidéotron————–Bell

13,18……….0………12,52
13,71……….1………14,27
14,26……….2………15,99
14,83……….3………17,59
15,42……….4………18,99
16,04……….5………20,36
16,68……….6
17,34……….7
18,04……….8
18,76……….9
19,51………10
20,29………11
21,10………12
21,95………13

_________2004______
Vidéotron————–Bell

12,74……….0………13,75
13,25……….1………15,68
13,78……….2………17,56
14,33……….3………19,31
14,90……….4………20,86
15,50……….5………22,35
16,12……….6
16,76……….7
17,44……….8
18,13……….9
18,86………10
19,61………11
20,40………12
21,21………13


Les employés de Vidéotron
ont déjà commencé à faire de leur
entreprise un modèle de compétitivité
et de performance face à la concurrence


Le point sur Entourage
En février 1996, Bell s’est départi de ses techniciens (600 sur 12 000) affectés à l’installation du câblage et des prises téléphoniques dans les résidences privées, suite à une décision du CRTC l’autorisant à poser ce geste. Le Fonds de solidarité de la FTQ, avec le syndicat, a alors créé Entourage pour sauver ces emplois. Mais Entourage n’a certainement pas été créée pour permettre à un employeur comme Vidéotron de vendre ses techniciens à rabais et de démanteler l’entreprise.

Soutenez les employés de Vidéotron.
Faites parvenir votre
LETTRE D’APPUI AUJOURD’HUI