Une représentation syndicale

L’obtention d’une meilleure représentation syndicale au comité de retraite est un objectif d’importance. Trop souvent, à cause du mode de nomination à l’assemblée annuelle, les représentants des participants et des participantes au comité de retraite sont choisis en dehors de la structure syndicale. Pourtant, le régime de retraite représente un bénéfice très important pour nos membres. Le régime de retraite constituant le revenu de nos membres pour plusieurs années, nous devons négocier une représentation clairement syndicale et ne pas nous contenter du minimum de représentation légale. Nous devons négocier une représentation égale sinon supérieure à celle de l’employeur. Nous avons un intérêt direct dans la bonne gestion et dans la bonne administration de nos caisses de retraite. Le syndicat doit négocier le droit de nommer sa délégation au comité de retraite :

• En prévoyant la méthode de nomination et de remplacement des représentants syndicaux au comité de retraite;

• En établissant quels sont les postes parmi la représentation syndicale qui seront soumis à l’élection si tel est le souhait des participantes et des participants présents à l’assemblée annuelle ;

• En négociant, à même la caisse de retraite ou payée par l’employeur, une enveloppe monétaire annuelle pour la formation des membres du comité de retraite.

Nos membres sont tout aussi qualifiés que la très grande majorité des représentants des employeurs nommés sur les comités de retraite. Trop souvent cependant, les représentants des participants sont laissés à eux-mêmes, sans lien avec le reste de la structure syndicale et sans moyen pour bien mener à terme leur mandat. Ils sont alors à la merci de l’employeur et de ses spécialistes qui leur indiquent la marche à suivre. Les règles d’une bonne représentation syndicale sur les comités de retraite sont la formation, la permanence de la représentation et une intégration des représentants des participants à la structure syndicale. Le dossier des régimes de retraite est trop important pour nos membres pour que nous le laissions au seul employeur.

Nous croyons qu’il est de la responsabilité des syndicats de représenter tous les participants au régime de retraite. Il va de soi que les syndicats se doivent de représenter leurs membres actuels. Il doit être tout aussi naturel pour les syndicats de représenter leurs membres retraités. Pour le faire efficacement, les syndicats doivent connaître les demandes, les désirs et les objectifs visés par les membres retraités. Certains syndicats ont décidé de mettre sur pied des associations de retraités et de les intégrer à la structure syndicale. D’autres fonctionnent de façon plus informelle. Il est cependant très clair que les membres retraités doivent se reconnaître dans les instances syndicales, sinon nous assisterons à la multiplication d’organisations parallèles de retraités, souvent dirigées par d’anciens cadres de l’entreprise.