Une école pour les grutiers

Yves Derosby, directeur de la section locale 791G des grutiers de l’Union des opérateurs de machinerie lourde.

Yves Derosby, directeur de la section locale 791G des grutiers de l’Union des opérateurs de machinerie lourde.

Le syndicat des grutiers est associé à la formation de 870 heures offerte par le Centre national de conduite d’engins de chantier, à la Commission scolaire des Trois-Lacs, dans la région de Vaudreuil. On y forme une trentaine de personnes par année pour l’ensemble des modèles de grues, à l’exception des grues à tour pour lesquelles un cours spécialisé devrait débuter en 2002.

Selon la Commission de la construction du Québec, les départs à la retraite entraînent une pénurie de main-d’œuvre dans ce métier. Avec la prime pour travail en hauteur, l’opérateur de grue à tour touche un salaire de 28,50 $ l’heure, en plus des primes pour pauses non prises, le cas échéant.