Un nouveau fascicule à lire et à partager dans vos réseaux!

Pas de démocratie sans voix

Article paru dans Le Monde Ouvrier, no 109, page 5

En 2015 se tiendront les prochaines élections fédérales. Depuis son élection, en 2006, le gouvernement Harper a tout mis en place pour façonner les institutions politiques afin que le conservatisme soit l’horizon politique de l’ensemble du Canada et que les institutions politiques canadiennes soient au service de ses décisions politiques.

Le gouvernement a contrôlé l’accès à l’information sur les politiques pour les décideurs et vérificateurs, a utilisé le bâillon pour clore les travaux parlementaires, a refusé de prendre en compte les résultats des travaux de comités et a eu recours à l’introduction de changements majeurs à plusieurs lois dans des projets de loi mammouths. Il a ainsi comprimé le programme législatif et réduit la possibilité pour l’opposition de proposer des amendements.

Plusieurs acteurs démocratiques ont aussi subi la censure ou le contrôle – médias, groupes de femmes, syndicats, Premières Nations, groupes environnementaux, chercheuses et chercheurs, immigrantes et immigrants ainsi que réfugiées et réfugiés, groupes communautaires, coopération internationale, « chiens de garde » de la fonction publique, etc. – trahissant la volonté du gouvernement de centraliser le pouvoir de décision.

Télécharger le fascicule

Pour en savoir plus :
Participez au Cabaret politique de la coalition le 22 janvier 2015 à la Sala Rossa à Montréal
Consultez la page Facebook de Pas de démocratie sans voix