Transport en commun - NON À LA PRIVATISATION!

Des manifestants réunis à l'entrée du Complexe Desjardins  <br> <br><i>Photo Service de l'information du SCFP

Des manifestants réunis à l'entrée du Complexe Desjardins

Photo Service de l'information du SCFP

Ce matin, plus de 300 syndiqués du secteur transport urbain du SCFP ont profité d’un forum organisé par l’Association québécoise du transport et des routes (AQTR) pour passer un message très clair: NON AUX 3P! NON À LA PRIVATISATION!

Claude Benoît, président du SCFP 1983, s’est adressé aux nombreux décideurs présents pour leur indiquer la ferme intention des travailleurs et des travailleuses de livrer bataille pour sauvegarder le transport public au Québec. Depuis 1992, le transport en commun souffre d’un cruel sous-financement, mais ce n’est pas la privatisation ou les partenariats privé-public qui peuvent redresser la situation. En fait, seul un réinvestissement public est en mesure de sauvegarder nos systèmes de transport en commun. Privatiser, en tout ou en partie, les sociétés de transport ne ferait que diminuer les conditions de travail des employés, sans améliorer le service et sans diminuer les coûts pour les usagers.

Source : scfp.qc.ca