Taxi :LA FTQ INVITE LES DISSIDENTS À SE RALLIER AU SEIN D'UNE VRAIE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE

Montréal, 10 mai 2000 - « Les propriétaires de taxi dissidents qui manifestent aujourd’hui sont minoritaires et nous les invitons à travailler, avec le reste de la profession, à la mise sur pied d’une véritable association professionnelle qui pourra améliorer la situation difficile des chauffeurs de taxi, a déclaré le porte-parole de la FTQ dans ce dossier, M. André Tremblay, directeur adjoint du Syndicat des Métallos. Cette association est souhaitée par la majorité des intervenants de l’industrie et le ministre des Transports, M. Guy Chevrette, s’est engagé à légiférer en ce sens d’ici la fin de la session. Les chauffeurs de taxi pourront choisir l’association de leur choix pour les représenter. »

Depuis douze ans, les Métallos et la FTQ aident les chauffeurs à se regrouper pour mieux défendre leurs droits. Ils ont mis sur pied une Association professionnelle des chauffeurs de taxi pour leur donner des services (assurances, rabais sur l’essence, conseils juridiques, etc.). Il existe quelque 17 000 chauffeurs détenteurs d’un permis de taxi au Québec.

Le ministre Guy Chevrette a fait part de son engagement à légiférer lors d’une rencontre récente avec le président de la FTQ, M. Henri Massé, et les dirigeants du Syndicat des Métallos. Le ministre a aussi promis la création d’une table permanente de concertation qui réunira tous les intervenants de l’industrie.

Le Syndicat des Métallos compte quelque 50 000 membres au Québec. La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.