Spectacle-événement contre la réforme de l’assurance-emploi : un franc succès !

Hier soir, plus de 600 personnes étaient présentes au spectacle-événement organisé par la coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi au La Tulipe à Montréal.

Plusieurs artistes ont pris part à cet événement qui était animé par la comédienne Chantal Lamarre. Sébastien Plante, chanteur du groupe Les Respectables, Paul Cargnello, Joëlle Saint-Pierre, Oztara, les Zapartistes et d’autres artistes se sont joints aux Porn Flakes pour dénoncer en musique et en humour le saccage de l’assurance-emploi par le gouvernement Harper.

Dans la salle, on comptait notamment des représentantes et des représentants ainsi que des militantes et des militants de la vingtaine d’organisations nationales qui composent la coalition. Des groupes de défense des droits des sans-emploi aux fédérations des municipalités du Québec en passant par les organisations syndicales, le mouvement étudiant et les producteurs et productrices agricoles, cette coalition est historique par son envergure, rarement vue au Québec.

En plus des quelque 600 personnes réunies au La Tulipe à Montréal pour assister au spectacle, quelques centaines d’autres se sont réunies à Rimouski, aux Îles-de-la-Madeleine et à Saguenay pour écouter une retransmission en direct. L’événement était également diffusé sur le Web. Au plus fort de la soirée, environ 700 personnes assistaient également au spectacle dans le confort de leur salon.

À propos de la coalition
La Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi est composée de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), de l’Union des producteurs agricoles (UPA), de Solidarité rurale du Québec, de la Coalition de l’Est, de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), du Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), de l’Union des artistes (UDA), de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) et du Conseil national des chômeurs (CNC). Ensemble, ces organisations regroupent plus de 1,2 million de salarié-es, 200 000 étudiantes et étudiants, quelque 43 000 producteurs et productrices agricoles, plus de 1300 municipalités et MRC du Québec, des dizaines d’organisations de développement économique et sociocommunautaires du territoire québécois, telles que des CLD et des chambres de commerce ainsi que la plupart des groupes de défense des droits des chômeuses et des chômeurs.