Soutien de la FTQ aux employés de CKAC et Radiomédia

Henri Massé, président de la FTQ

Henri Massé, président de la FTQ

Montréal, le 14 juillet 2004 – Informée du plan d’achat de la station CKAC par l’entreprise Corus Entertainment et du plan d’affaires de cette dernière déposé au CRTC, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) dont les employés de CKAC sont membres apportera son soutien à la campagne pour sauver CKAC et le réseau Radiomédia.

« Alors que la diversité des sources d’information est mise à mal depuis quelques années au Québec en même temps que les phénomènes de convergence et de concentration tendent à uniformiser les contenus et font de plus en plus de place à l’information-spectacle, on ne peut rester les bras croisés devant la menace de fermeture de la salle des nouvelles de CKAC et des cinq autres stations de Radiomédia. La multiplicité des sources d’information est essentielle en démocratie », a déclaré Henri Massé, président de la FTQ.

« À la demande des employés de CKAC, nous ne ménagerons aucun effort et nous utiliserons toutes les tribunes pour rappeler que les ondes sont du domaine public et qu’une entreprise quelle qu’elle soit ne peut impunément sabrer dans une véritable tradition d’information qui a fait école dans le milieu de la radio privée au Québec.

« La vocation d’information de CKAC et de Radiomédia n’est pas un luxe mais une nécessité dans l’intérêt public. Nous prendrons tous les moyens à notre disposition pour protéger cette vocation et ceux qui en sont les artisans », a ajouté Henri Massé

De plus la FTQ relaiera dans ses publications et sur son portail Internet l’appel au public lancé par les employés de CKAC pour sauver la station de radio généraliste axée sur l’information. Vous pouvez trouver cet appel à www.sauvonsradiomedia.com » target= »_blank »>www.sauvonsradiomedia.com et bientôt sur le portail de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.