Sondage Léger Marketing : De bons résultats pour la FTQ

Les non-syndiqués qui veulent être syndiqués au Québec choisiraient en majorité (52,5 %) un syndicat de la FTQ, révèle un sondage Léger Marketing rendu public hier matin au congrès. 25,1 % ne choisiraient aucun syndicat en particulier et 11,9 % préféreraient un syndicat non affilié à la FTQ.

Ces résultats positifs ont été présentés aux congressistes, avec brio, par le président de la maison de sondage, Jean-Marc Léger. Au total, 27 % des non-syndiqués faisant partie de la population active préféreraient être syndiqués s’ils en avaient le choix.

Toujours selon le sondage, l’attrait du syndicalisme est très fort chez les jeunes. En effet, plus de 60 % des jeunes de 18 à 25 ans préféreraient être syndiqués s’ils en avaient le choix. Et 72 % d’entre eux estiment que le syndicalisme est nécessaire, comparé à 63 % pour l’ensemble des répondants.
Le sondage montre aussi qu’une très forte majorité des personnes déjà syndiquées (79,3 %) préfère le demeurer.

Au total, près de la moitié (46,6 %) de la population active (syndiqués et non syndiqués) préférerait être syndiquée si le choix lui en était offert.

Cela représente dix points de pourcentage de plus que la proportion des répondants qui disent être syndiqués (36,3 %). Selon Statistique Canada, le taux de présence syndicale est de 39,9 % au Québec.