Séminaire syndical sur la coopération du travail

Une première au Québec

Montréal, le 2 octobre 2012. Sur le thème « Les coops en milieu de travail : un choix de développement? », la CSD, la CSN et la FTQ, en collaboration avec le Chantier de l’économie sociale, organisent un important séminaire syndical sur la coopération du travail, qui se tient aujourd’hui au Centre St-Pierre à Montréal.

Ce séminaire est un moment privilégié pour discuter des enjeux importants du modèle coopératif comme outil de développement économique et pour partager les initiatives syndicales dans ce domaine. C’est aussi l’occasion de mieux comprendre comment les coopératives en milieu de travail s’inscrivent dans l’économie sociale et solidaire et participent à la construction d’alternatives à l’économie néolibérale. Rappelons que 2012 a été décrétée l’Année internationale des coopératives par l’ONU.

« Le modèle des coopératives est une avenue importante à considérer puisqu’il peut permettre de sauver des emplois lors d’une fermeture, d’une vente ou du transfert de propriété d’une entreprise. Comme centrales syndicales, nous sommes directement interpellés sur cette question, dès lors qu’il y a présence syndicale dans l’entreprise », expliquent les leaders syndicaux de la CSD, de la CSN et de la FTQ.

Parmi les invités qui alimenteront les discussions, un représentant du Réseau de la coopération du travail du Québec tracera un portrait de l’évolution des coopératives et de la place qu’elles occupent aujourd’hui sur le plan de l’emploi au Québec.

On abordera aussi les conditions favorables et les difficultés pour la création de coops en milieu de travail. Ce sujet sera traité par trois intervenants engagés dans le démarrage et le soutien aux coopératives. Il s’agit de Claude Dorion, directeur général de MCE Conseils (MCE pour Maintien et Création d’Emplois), de Patrick Duguay, directeur général de la Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides et président du conseil d’administration du Chantier de l’économie sociale, et finalement de Jocelyn Lavoie, conseiller à la CSD.

Des syndicalistes viendront également témoigner d’expériences concrètes de coopératives en milieu de travail : le cas d’une coopérative ambulancière, d’une coopérative de travailleurs actionnaire et d’une radio coopérative.

Un panel formé de Jean Lacharité, vice-président de la CSN, Danielle Legault, vice-présidente du Syndicat des employées et employés de service (FTQ) et Normand Pépin, conseiller à la CSD, abordera la question du rôle et des enjeux de la présence syndicale au sein d’une coopérative en milieu de travail.

Trois élus des centrales assureront la synthèse et la conclusion des travaux du séminaire : Daniel Boyer, secrétaire général de la FTQ, Pierre Patry, trésorier de la CSN, et François Vaudreuil, président de la CSD.

Conférence publique

Une conférence publique intitulée « Les coops en milieu de travail : un choix pour les mouvements ouvriers d’ici et d’ailleurs » suivra le séminaire en soirée.

Prendront part à la conférence :

• Un représentant de l’Organisation internationale du travail (OIT) basé à Genève sera présent par la magie d’une vidéoconférence.

• Léo Gerard, président des Métallurgistes Unis d’Amérique. M. Gerard, un ancien mineur de Sudbury, est un instigateur d’une entente de coopération conclue en 2009 entre les Métallos et la coopérative internationale de Mondragon afin de soutenir la création de coopératives de travail. M. Gerard parlera notamment de l’impact de l’entente avec Mondragon, des efforts des Métallos pour promouvoir les coopératives de travail ainsi que des perspectives pour le futur.

• Michel Peck, délégué de la coopérative internationale de Mondragon aux États-Unis. M. Peck traitera notamment du contenu de l’entente avec les Métallos, de l’intérêt de Mondragon pour ce type d’entente, ainsi que des perspectives d’avenir.

Les médias intéressés à assister à cet événement sont les bienvenus.