Réaction de la FTQ à la mise à jour économique et au report de l’atteinte du déficit zéro par Québec

ENFIN !

Québec, le 28 novembre 2013. − En marge de son 30e Congrès, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) applaudit la décision du gouvernement du Québec de reporter l’échéance du déficit zéro.

« À la FTQ, explique le président sortant Michel Arsenault, cela fait des années que nous recommandons de reporter le retour à l’équilibre budgétaire. Il y a sans doute plusieurs raisons qui motivent la décision du ministre des Finances, mais, pour notre part, le maintien de la qualité de services publics en dépendait, de même que la marge de manœuvre nécessaire à une intervention conséquente du gouvernement dans l’économie.

« L’annonce, ces derniers mois, de plusieurs politiques à l’effet de stimuler la croissance de l’économie du Québec n’aurait pu se concrétiser sans cet apport d’air frais. La marge dégagée par le report de l’objectif du déficit zéro devra servir au bien-être collectif de la population du Québec. Ce report doit permettre au gouvernement d’intervenir activement sur la scène économique, afin de redistribuer équitablement la richesse collective à laquelle l’ensemble des Québécois et des Québécoises s’attend. »

Pour la FTQ, la priorité à l’emploi réitérée par le ministre Nicolas Marceau doit effectivement être au cœur de l’action gouvernementale et doit être partagée par l’ensemble des partis de l’opposition.

« J’arrive au terme de mon mandat à la FTQ et je ne m’imaginais pas pouvoir annoncer que notre demande de reporter l’atteinte de l’équilibre budgétaire serait enfin écoutée », de conclure Michel Arsenault.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.